Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
999 € 1299 €
Voir le deal

 

 Guatemala: à la rencontre des Mayas

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole C
Administratrice
Administratrice
Nicole C

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Ca10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Sam 12 Nov 2011 - 13:22

Guatemala: à la rencontre des Mayas
Véronique Leduc - Collaboration spéciale - Canoe.ca

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© Véronique Leduc | Agence QMI
Plusieurs voyageurs et écrivains parlent du lac
Atitlàn, entouré de volcans, comme étant l'un des
plus beaux du monde.

Les cités perdues, les dialectes, la cuisine, les couleurs, l'artisanat et les habitants; tout, au Guatemala, rappelle que le cœur du pays bat encore au rythme de la culture maya.

Le Guatemala est indissociable de son héritage et c'est pourquoi, en partant du Québec pour aller là-bas, en plus de voyager vers le Sud, on effectue un voyage dans le temps.

«Ici, contrairement à d'autres pays, les Indiens d'origine maya ne sont pas mis à l'écart, ils sont plutôt mis à l'avant-scène. Nous ne voulons pas éloigner, cacher ou perdre les Indiens: ils sont notre richesse touristique», explique Willy Posadas, guide touristique guatémaltèque.

D'ailleurs, la phrase promotionnelle touristique du pays - «Guatemala, Cœur du Monde Maya» - prouve bien l'importance de la culture maya pour la destination. Avec 60% d'Indiens au pays et 35% de métis, il faut dire, de toute façon, que c'est en chacun des habitants guatémaltèques que respire encore l'héritage maya. À la rencontre des Mayas d'hier...

Les Mayas d'hier

Ce n'est que vers le XIXe siècle que les archéologues ont découvert dans la jungle les ruines des cités mayas tombées dans l'oubli depuis leur abandon, autour du Xe siècle. Depuis, graduellement, des pans de l'histoire de cette civilisation connue pour ses importants progrès dans les domaines de l'architecture, de l'écriture, de l'art, des mathématiques et de l'astronomie ont été dévoilés. L'histoire des Mayas, qui ont habité les territoires que sont désormais le Mexique, le Belize, le Guatemala, le Honduras et le Salvador, est encore entourée de mystère aujourd'hui puisque d'importants manuscrits mayas ont été brûlés lors de la conquête espagnole du 16e siècle et que des centaines de vestiges sont encore cachés dans la nature.


Un voyage dans le temps


C'est donc un monde de secrets encore inexplorés qui s'offre aux voyageurs en visite au Guatemala. Le pays compte 3600 sites archéologiques témoignant de la vie des anciennes civilisations mayas dont les plus importants sont Quiriguá et Tikal. Ce dernier, vestige d'une importante cité autrefois centre de pouvoir commercial, religieux et politique, est de loin le plus visité du pays. Sur les 4000 structures dénombrées, dont certaines datent de 400 av. J.-C., seules quelques-unes sont accessibles aux visiteurs, les autres étant encore ensevelies sous la terre ou envahies par la végétation. Au milieu de cette jungle du nord du pays, les acropoles et les temples, construits en hauteur pour se rapprocher des dieux, sont impressionnants. On se demande encore comment les Mayas s'y sont pris pour construire de telles structures sans métal, poulies ou roues, outils qu'ils n'utilisaient pas.

Le site de Tikal, abandonné pour une raison obscure, est l'un des rares à travers le monde à être classé par l'UNESCO, tant au patrimoine naturel qu’au patrimoine culturel de l'humanité.

Il se visite à partir de la très touristique, mais charmante ville de Flores, une petite île située au milieu des eaux et accessible par un pont.

... et d'aujourd'hui

Avec une population dont la majorité est de descendance maya, le Guatemala possède une richesse touristique incomparable: celle de pouvoir faire connaître aux touristes non seulement les Mayas d'hier, mais aussi ceux d'aujourd'hui.

Les descendants des Mayas occupent une place importante au Guatemala. Par exemple, bien que la langue officielle soit l'espagnol, on compte 23 dialectes mayas à travers le pays. L'artisanat aussi est très diversifié au Guatemala puisque les autochtones ont hérité du savoir-faire de leurs ancêtres. Dans les parcs et les marchés du pays, les touristes se verront donc offrir poteries, objets de bois et tissages colorés aux symboles ancestraux.

Même la monnaie nationale, le quetzal, fait référence à l’oiseau sacré dont les Mayas utilisaient les plumes de la queue comme objets de luxe.

Marché de Chichicastenango

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour rencontrer les Mayas et avoir le sentiment d'entrer dans un autre monde, on peut se rendre au très coloré marché de Chichicastenango, dans les hautes terres, à 90 minutes de Guatemala City. Les jeudis et les dimanches, les visiteurs pourront déambuler dans un dédale de kiosques et un tourbillon d'odeurs et de saveurs nouvelles. Les galettes de maïs qui portent le nom de tortillas et tamals, les bananes plantains, les haricots noirs nommés frijoles, la sauce chirmol et le café fort qui cuisent dans les grosses marmites embaument les étals. Puis, au centre du marché, les marches de l'élégante église Santo Tomás sont occupées par les marchands de fleurs et les chamanes qui font brûler de l'encens selon des rites mayas.

À une cinquantaine de kilomètres de Guatemala City, se trouve la charmante Antigua, ville coloniale entourée de volcans. Les rencontres entre descendants mayas et touristes sont fréquentes à la Plaza Mayor, au centre de la ville. Des enfants vendent de la crème glacée, des adolescents flânent, des femmes offrent des colliers aux visiteurs et des hommes mettent de l'ambiance avec une musique traditionnelle jouée à la flûte, le tout devant les visiteurs fascinés qui ont l'impression, en plein cœur d'une ville aux influences espagnoles, de toucher un monde figé dans le temps.

Les Indiens d'origine mayas sont aussi très présents dans les villages situés autour du sublime lac Atitlàn que l'on pourra explorer de la côte ou via des tours touristiques en bateau. De nombreux écrivains et voyageurs ont déclaré en parlant du lac Atitlàn qu'il était sûrement l'un des plus beaux du monde. En effet, ce lac majestueux entouré de hauts volcans ne laisse personne indifférent.

La petite ville touristique de Panajachel sert souvent de point d'ancrage pour ceux qui veulent visiter les alentours du lac puisque l'endroit compte de nombreux hôtels et restaurants. Pour plus d'authenticité et de tranquillité, on peut aussi se rabattre sur Sololà, en bordure du lac, où un des plus beaux marchés de la région se tient les mardis et vendredis matin.

L'histoire et l'origine des Mayas restent floues encore aujourd'hui. Et c'est peut-être justement ce mystère qui fascine le monde entier depuis des siècles, qui donne à une visite au Guatemala une dimension plus grande que celle du simple voyage. Une visite au Guatemala, c'est aussi, et surtout, une rencontre privilégiée avec une civilisation du passé et un peuple d'aujourd'hui.

***


Et la fin du monde?


La fin du monde vend bien. Parce qu'ils l'auraient justement annoncée pour décembre 2012, les Mayas suscitent, plus que jamais depuis quelques années, un intérêt marqué à travers le monde. Et la curiosité aurait amené récemment, selon Willy Posadas, guide guatémaltèque, une recrudescence du nombre de touristes au pays.

Pourtant, même s'ils ne l'ébruitent pas pour ne pas perdre des visiteurs, tous les Guatémaltèques savent bien que les Mayas n'ont jamais annoncé officiellement la fin du monde. «Cette rumeur part simplement du fait que le calendrier maya se termine en décembre 2012. C'est un peu l'équivalent du passage à l'an 2000 sur notre calendrier à nous», explique, sourire en coin, Willy Posadas. «Un livre ou une brochure touristique portant le titre "Fin du monde" est plus vendeur que celui affichant "Fin du calendrier", alors, nous laissons les gens croire ce qu'ils veulent bien...»


***

À savoir
- Aussi à ne pas manquer: la vue au sommet du volcan Pacaya, près d'Antigua, et Livingston, accessible par voie maritime et habitée par des Guatémaltèques noirs.

- Plusieurs vols avec escale sont offerts chaque jour par diverses compagnies aériennes.

- Le Guatemala bénéficie d'une saison sèche, de novembre à avril, et d'une saison humide, de mai à octobre. Un voyage pendant la saison sèche est idéal même si la chaleur peut être accablante et que les touristes sont plus nombreux. La saison des pluies n'est pas déplaisante non plus puisque les averses ont lieu « à heures fixes » et que les prix sont plus bas.

- La sécurité est un enjeu important pour le pays. Il faut faire tout particulièrement attention dans Guatemala City, une ville violente, où il faut éviter de sortir le soir. En dehors de cette zone, les touristes pourront visiter le pays sans problème tout en s'informant toutefois auprès des hôteliers sur la sécurité, en gardant l'œil ouvert et en évitant de transporter des objets de valeur.

- Le coût de la vie au Guatemala reste l'un des plus bas d'Amérique centrale.

Source: Canoe.ca

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
https://nossecretsdevoyage.forumperso.com
anastasia.r
Membre émérite
Membre émérite
anastasia.r

Balance Localisation : FRANCE
Emploi/loisirs : VOYAGES SPORT CUISINE DECORATION
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Fr10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Sam 12 Nov 2011 - 14:03

Super

Merci Nicole et en plus j'ai ma réponse sur l'origine de la fin du monde en 2012

Anastasia bisous
Revenir en haut Aller en bas
Shavhynn
Membre émérite
Membre émérite
Shavhynn

Taureau Localisation : Genève
Emploi/loisirs : Etudes Muséales
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Ch10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Sam 12 Nov 2011 - 18:18

L’expérience d'une compatriote lue sur un autre forum au Guatemala...

Citation :
J’ai mis du temps avant de raconter notre histoire mais je ne veux pas cacher ce qui nous est arrivé malgré les précautions que nous avions prises tout au long de notre voyage.

La crise a bon dos et la recrudescence de la violence est partout, même dans nos contrées mais je n’oublierai jamais que j’ai risqué ma vie en visitant un pays que j’avais choisi (j’avais préparé notre voyage depuis des mois, loin du tourisme de masse… erreur !), dont j’avais envie de connaitre les habitants, les sites et dont je voulais faire la « pub » en rentrant avec de belles photos. Que nenni, les photos puisque je n’ai hélas plus d’appareil.

La guérilla s’est peut-être terminée officiellement en 1996… mais les armes sont toujours là.

Le 30 décembre au matin, nous nous sommes faits kidnappés, braqués et dévalisés sur la route entre le village d’El Remate et le site de Tikal. Nous étions en famille dans un minivan avec guide et chauffeur et sommes sans doute passé sur cette route trop tôt avant l’heure d’affluence, soit à 7h45 du matin (il faisait pourtant grand jour) , merci à l’agence et au chauffeur, qui nous avaient pourtant promis d’assurer la plus grand sécurité, de ne pas y avoir pensé !

Je n’oublierai pas ces hommes cagoulés et armés de fusil, pistolet, machettes et couteaux arrêtant notre voiture et nous obligeant à les suivre dans la jungle ! Vous décrire la terreur/l'horreur que nous avons ressentis ne sera pas possible et je n'en ai pas envie.

Grâce au sang froid de tous : le chauffeur à genou tenu en joug avec un pistolet, le guide tentant de négocier, mon mari devant aller ouvrir les valises ou enlever son alliance et notre chère fille qui malgré ses 14 ans n'a pas bronché, nous avons pu nous en sortir vivants.

Il n'y a aucune excuse à trouver à un tel acte de barbarie ni au Guatemala ni ailleurs et nous aurons du mal à digérer ce qui nous est arrivé. Accepter cette fatalité, c'est déjà cautionner ce qui s'est passé.

Je suis très en colère et aurai besoin de temps pour m'en remettre et de me souvenir concernant notre séjour d'autre chose que du crissement des freins sur la chaussée et la vision d'hommes armés.

Ne partez pas avec des agences locales privées !! Il faut être en groupe, le tourisme étant peu développé sur certains sites ; nous avons même croisé des braconniers armés à l’allure « pas tibulères » mais presque à Aguateca .

Par ailleurs, sur le Rio de la Passion, les bateaux sont si vétustes et dangereux que je m’étonne que les agences (même les plus prestigieuses) y offrent une balade alors que des crocodiles (je n’affabule pas) se promènent sur les rives. Je n’ose imaginer un bateau qui coule. Le « batelier « , pompeusement nommé par notre agence, a même failli nous précipiter dans le décor en fonçant droit sur la rive car il était en train d’écoper et ne regardait plus devant lui ! Les touristes ne sont pas des vaches à lait et un minimum de sécurité devrait être assuré. Sur le Rio Dulce, par contre, là où les guatémaltèques ont leur lieu de villégiature les bateaux sont en parfait état, pourquoi ?

C’est vrai que les indiens sont très beaux avec leurs magnifiques costumes colorés, c’est vrai aussi que les guatémaltèques sont sympas et qu’on peut partager leur bonne humeur en chantant avec eux dans les bars…mais ils ont le sang chaud et le taux de corruption est tel que 95 % des délits ne sont pas punis, on peut donc aisément imaginer que tout y est hélas possible.

Bien sûr que si je suggère de boycotter cette destination, les routards aficionados de l’Amérique centrale vont immédiatement me contredire en arguant du fait que justement en ne s’y rendant plus, le pays sera plus pauvre et que ce sera pire mais ce ne sont pas des pauvres qui nous ont attaqués mais des malfrats qui ne seront jamais arrêtés - dixit la police qui avait pourtant fait un beau rapport sur notre agression - car tout le monde du Mousse au Commandant est coupable, je gage que mon appareil photos (un appareil semi-professionnel) est déjà entre les mains d’un notable du coin…Il est inadmissible d’être pris pour cible alors que nous ne sommes pour rien dans la mauvaise marche de ce pays !

A vous de voir si vous pensez que le jeu en vaut la chandelle…

Bien sûr il y a des gens qui y passent des semaines et à qui il n'arrive rien, d'autres qui en quelques jours rencontrent de gros ennuis, c'est comme partout... mais franchement, ce genre de témoignage a de quoi refroidir. Le Guatemala est un pays qui m'attire mais je ne veux pas me limiter aux sempiternels Tikal, lac Attitlan ou Rio Dulce et surtout nous visiterions le pays en individuel. Apparemment ce n'est pas recommandé, alors cette destination n'est pas encore à l'ordre du jour...
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
Nicole C

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Ca10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Sam 12 Nov 2011 - 19:05

Je crois bien que tu as raison, Shavhynn, de reporter ton voyage à plus tard. Ce récit a de quoi refroidir!!! Par contre j'ai une jeune voisine dans la trentaine qui y est allée seule avec une amie en septembre dernier et elle dit ne s'être jamais sentie en danger. Moi je n'irais pas. Ces pays ne sont pas assez sécuritaires à mon goût!!!

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
https://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Sylvie B
Membre émérite
Membre émérite
Sylvie B

Poissons Localisation : Laval, Québec
Emploi/loisirs : Cuisiner, photo, lecture.
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Ca10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Dim 13 Nov 2011 - 7:02

Du même avis ... pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
anastasia.r
Membre émérite
Membre émérite
anastasia.r

Balance Localisation : FRANCE
Emploi/loisirs : VOYAGES SPORT CUISINE DECORATION
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Fr10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Lun 14 Nov 2011 - 5:21

je ne m'y risquerais pas non plus non-non

Anastasia bisous
Revenir en haut Aller en bas
michele
Membre émérite
Membre émérite
michele

Lion Localisation : france departement de la corréze 19
Emploi/loisirs : peinture;voyages
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Fr10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Lun 14 Nov 2011 - 17:02

en fait au petit bonheur la chance ca passe ou ca casse , tu y va tout droit si c'est aujourdhui ,ce n'est pas demain !! tu peux sortir de chez toi et te faire percuter !! nous ne sommes nulles part à l'abri cete semaine un commercant bijoutier que je connais bien etait dans les journaux des hommes cagoules sont allés chez lui 'l'on obligés de les suivre a sa bijouterie et de l'ouvrir c'était dimanche il est amoché et a l"hopital, en grand choc ! alors quoi penser !! oui oui oui frappe frappe
Revenir en haut Aller en bas
http://chanel.michele@hotmail.fr
Sylvie B
Membre émérite
Membre émérite
Sylvie B

Poissons Localisation : Laval, Québec
Emploi/loisirs : Cuisiner, photo, lecture.
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Ca10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Lun 14 Nov 2011 - 17:32

Tu as parfaitement raison Michèle. On ne sait absolument pas ce qui nous pend au bout du nez.

Il ne faut pas à remettre à demain tous nos projets qui nous tiennent à coeur sinon, on ne les ferait jamais.

Par contre, pour moi quand il est question de vacances et de plaisirs, je préfèrerais un endroit dans lequel je me sens un peu plus en sécurité. Je ne suis pas une grande aventurière et je suis plutôt craintive.

... clin d\'oeil C'est pour cela que j'ai choisi d'aller à Colombus Isle Bahamas en décembre. L'île est très sécuritaire et le pire qui pourrait m'arriver peur .... est de me faire manger les pieds par un requin en faisant du masque et tuba dans la mer ! Mais, tu vois, je suis comme toi, je profite des bons moments au moment où ça passe et je ne me priverai pas d'aller voir les petits poissons!
Je prends le risque car le moment est trop merveilleux.

tape-la Tourlou,
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
Nicole C

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Ca10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Lun 14 Nov 2011 - 21:08

Michèle a raison mais il ne faut pas jouer avec le feu non plus. Il y a tellement d'endroits sécuritaires où aller, pourquoi choisir les moins sécuritaires et risquer gros????

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
https://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Shavhynn
Membre émérite
Membre émérite
Shavhynn

Taureau Localisation : Genève
Emploi/loisirs : Etudes Muséales
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Ch10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mar 15 Nov 2011 - 3:04

michele a écrit:
en fait au petit bonheur la chance ca passe ou ca casse , tu y va tout droit si c'est aujourdhui ,ce n'est pas demain !! tu peux sortir de chez toi et te faire percuter !! nous ne sommes nulles part à l'abri cete semaine un commercant bijoutier que je connais bien etait dans les journaux des hommes cagoules sont allés chez lui 'l'on obligés de les suivre a sa bijouterie et de l'ouvrir c'était dimanche il est amoché et a l"hopital, en grand choc ! alors quoi penser !! oui oui oui frappe frappe

Oui m'enfin y'a des limites quand même. Ça fait quelques années que j'ai envie d'aller en Libye, qui me dira que j'ai tors de ne pas m'y précipiter? Idem avec la Syrie qui, à la base, était la destination prévue pour l'été prochain à la place de l'Indonésie. Malheureusement on ne peut pas faire tout ce qu'on veut et les désirs demandent parfois de l'attente avant de se réaliser.
Pour moi l'argument "on est en danger partout" n'est pas valable, même si je suis d'accord dans le fond. Bien sûr on ne sait jamais ce qu'il peut nous arriver mais sincèrement combien y'a-t-il d'agressions et de vols chez nous par rapport à un pays où la petite et grande délinquance pullulent et où la corruption est reine? 1 contre 100? 1 contre 1'000?
On parle seulement de pourcentage de chance accru, pas de fatalité. Et d'ailleurs ce n'est pas valable que pour le Guatemala mais pour beaucoup d'endroits. Je dirais même que le Guatemala fait pâle figure à côté de certains autres pays.


Dernière édition par Shavhynn le Mar 15 Nov 2011 - 4:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Membre émérite
Membre émérite
Martine

Verseau Localisation : Picardie France
Emploi/loisirs : Voyage, internet, photos
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Fr10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mar 15 Nov 2011 - 3:36

Je suis d'accord avec vous tous, je ne m'y rendrais pas non plus.
Ce récit fait peur, bien sur il ne faut pas généraliser, mais ça donne à réfléchir tout de même. Je pense qu'il ne faut pas comme la personne l'écrit s'y rendre avec des agences locales privées.
Je pense qu'il vaut mieux faire un circuit organisé par les voyagistes de nos pays, c'est plus sur quoique on ne sait jamais, même si on se retrouve tous aux mêmes endroits et que c'est moins dépaysant, je préfère la sécurité avant tout.

Je préfère vraiment les pays comme on dit de carte postale même si je fais quand même attention à l'hôtel à ne rien laisser trainer, et pareil en ville, pas de choses qui pourraient attirer l'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Arawak
Membre VIP
Membre VIP
Arawak

Vierge Localisation : Doornik (Belgikistan)
Emploi/loisirs : Voyages, photo, musique
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Fr10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mar 15 Nov 2011 - 3:39

Je rejoins l'avis de Shavhynn.

Mon expérience du Guatemala datant d'il y a trois ans fut 100% positive. Pays magnifique, gens charmants et aucun sentiment d'insécurité malgré le fait que nous sortions parfois tard le soir.

Des amis proches ont le même ressenti et me répètent souvent que cette destination demeure à ce jour leur meilleur souvenir de voyage.

Cependant, il est à noter que la criminalité est en hausse depuis quelques mois, même si elle est encore très limitée et principalement concentrée sur la capitale. Donc risque il y a, certes, mais probablement pas plus que de par chez nous...

Faut-il pour cela se résoudre à abandonner cette destination ? Peut-être pas. En prenant quelques précautions de base et en appliquant les règles de bon sens qui valent pour tout déplacement à l'étranger, vous limiterez très fortement les risques d'agression.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://voyages-infos.forumactif.org/forum.htm
anastasia.r
Membre émérite
Membre émérite
anastasia.r

Balance Localisation : FRANCE
Emploi/loisirs : VOYAGES SPORT CUISINE DECORATION
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Fr10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mar 15 Nov 2011 - 3:42

Super , pareil chez nous : ne jamais tenté le diable !
où qu'on aille, il faut faire attention un minimum quelque soit la destination

Anastasia bisous
Revenir en haut Aller en bas
Shavhynn
Membre émérite
Membre émérite
Shavhynn

Taureau Localisation : Genève
Emploi/loisirs : Etudes Muséales
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Ch10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mar 15 Nov 2011 - 4:28

Martine a écrit:
Je pense qu'il ne faut pas comme la personne l'écrit s'y rendre avec des agences locales privées.
Je pense qu'il vaut mieux faire un circuit organisé par les voyagistes de nos pays, c'est plus sur quoique on ne sait jamais, même si on se retrouve tous aux mêmes endroits et que c'est moins dépaysant, je préfère la sécurité avant tout.

100% d'accord. Il y a eu des viols sur de jeunes touristes même à Tikal qui est le site le plus touristique du pays, mais en effet en groupe et en se limitant aux zones les plus touristiques le risque est certainement très diminué. C'est donnant donnant: découvrir le pays en surface seulement mais avec un semblant de sécurité ou le découvrir en profondeur mais à ses propres risques... Pas pour rien sûrement que les circuits organisés se limitent souvent aux mêmes sites alors qu'il y a une foule d'autres très belles choses à voir.

Quant à dire que la criminalité ne se limite qu'à la capitale...

Citation :
Guatemala City: Des agressions dirigées contre des touristes sont commises dans toute la ville et dans ses environs. Dans la plupart des cas, les agresseurs sont armés. Même les zones résidentielles et commerciales d'un standard élevé sont le théâtre d'agressions. Faites preuve d’une grande prudence.

Département d’Izabal: Mi-mars 2008, un groupe de paysans rebelles a pris quatre touristes en otage pendant toute une journée. Des actions de protestation isolées ne sont pas exclues. Plusieurs bateaux ont déjà été attaqués sur le Rio Dulce. Si vous vous rendez dans les environs du Rio Dulce, faites preuve d’une prudence accrue.

Département d’Alta Verapaz: Les forces de l'ordre ont lancé une vaste offensive pour lutter contre des groupes criminels. Des affrontements armés peuvent parfois aussi affecter des personnes non impliquées. Des barrages routiers et des contrôles sont fréquents. Faites preuve de la plus grande prudence et informez-vous de l’évolution de la situation auprès d’une personne de confiance sur place ou des autorités locales.

Département du Petén: Tout le département est classé zone dangereuse. Les forces de l'ordre ont lancé une vaste offensive pour lutter contre des groupes criminels. De ce fait, l'état d'exception a été décrété dans ce département. Des agressions violentes dirigées contre des touristes (également des viols) ont été signalées dans le parc national de Tikal, à proximité de El Remate et dans le biotope Cerro Cahui. Visitez les sites mayas et les réserves naturelles exclusivement en groupe et faites-vous accompagner par un guide agréé; enfin, si possible, rendez-vous sur place et repartez-en en avion (il existe un bus-navette depuis l'aéroport jusqu'aux ruines). Une police touristique a été mise en place dans le parc de Tikal, mais une prudence extrême reste de mise.

Autres régions également réputées particulièrement dangereuses: Cerro de la Cruz, à l'extérieur d'Antigua, les ruines de Quirigua, ainsi que la région de Panajachel et ses environs sont également réputés particulièrement dangereux. Tecún Umán, la principale ville-frontière avec le Mexique, passe pour être le point de ralliement des criminels.

... ou qu'elle est encore très limitée...

Citation :
Au Guatemala, le taux de criminalité est très élevé: des vols à la tire, des enlèvements contre rançon, des viols et autres actes violents sont commis dans tout le pays et peuvent se produire à toute heure de la journée. Ils tendent même à se multiplier et se caractérisent par une brutalité croissante. Dans la plupart des cas, il est fait usage d’armes à feu. Même les étrangers et les groupes de touristes peuvent en faire les frais. Souvent, les piétons sont attaqués par des motocyclistes.

...

D'une manière générale, il est déconseillé de voyager seul à travers le pays. Vu l’augmentation du nombre de viols, les femmes sont particulièrement tenues de se conformer à cette recommandation.

...

Des bandes extrêmement bien organisées, qui ne reculent devant rien, opèrent sur nombre de grands axes. A la ville comme à la campagne, les attaques de bus font partie du quotidien. Il est déconseillé de se déplacer la nuit et pendant les heures de grande affluence, ainsi que d'emprunter les transports publics.

...

L’insécurité juridique est grande: les infractions et les crimes restant généralement impunis. Gangrenée par la corruption, la police souffre de l’inexpérience de ses effectifs et d’un manque de moyens financiers. Il arrive que des agresseurs portent des uniformes de policier. Le système judiciaire est inefficace et surchargé. Le lynchage a d’ailleurs été pratiqué à plusieurs reprises.

Tiré du département fédéral des affaires étrangères. Sans commentaire...
Revenir en haut Aller en bas
Arawak
Membre VIP
Membre VIP
Arawak

Vierge Localisation : Doornik (Belgikistan)
Emploi/loisirs : Voyages, photo, musique
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Fr10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mar 15 Nov 2011 - 6:00

Merci de ne pas citer partiellement, Shavhynn.

Je maintiens donc mes propos :

Arawak a écrit:
Cependant, il est à noter que la criminalité est en hausse depuis quelques mois, même si elle est encore très limitée et principalement concentrée sur la capitale. Donc risque il y a, certes, mais probablement pas plus que de par chez nous...

Quant aux sources, celles-ci viennent du Ministère des Affaires étrangères : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (onglet "securité")

Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://voyages-infos.forumactif.org/forum.htm
Shavhynn
Membre émérite
Membre émérite
Shavhynn

Taureau Localisation : Genève
Emploi/loisirs : Etudes Muséales
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Ch10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mar 15 Nov 2011 - 8:46

Désolée Arawak, je n'ai pas vraiment fait attention à la formulation. Il est bien sûr clair que violences et criminalités sévissent plus efficacement dans les grandes villes, c'est partout pareil. Ceci dit tu joues sur les mots, ça ne change pas grand chose au débat. Le site du Ministère des affaires étrangères va bien dans le sens de ce que je disais, les mises en gardes sont quasiment les mêmes que celles que j'ai citées.

Ce qui me gêne dans ce que tu dis c'est que j'ai l'impression que tu nies en partie l'insécurité pourtant bien réelle au Guatemela. En particulier quand tu dis : "donc risque il y a, certes, mais probablement pas plus que de par chez nous..." Cela revient à dire que la criminalité au Guatemala équivaut à celle de la France/Suisse/Belgique/Canada... et que j'ai autant de chance de me faire agresser dans ma ville que là-bas. Il me semble évident que non! C'est sur ce point que j'insiste depuis mon premier message. Je ne dis pas que je ne me ferai jamais agresser dans mon propre pays, mais les chances y sont clairement moins grandes que n'importe où en Amérique Centrale. Prétendre le contraire c'est occulter complètement la situation politique et sociale délicate dans laquelle le Guatemala évolue actuellement avec les violences et la corruption qui vont de pair.

Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
Nicole C

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Ca10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mar 15 Nov 2011 - 10:21

Voici ce qu'en dit notre ministère des Affaires étrangères et Commerce international dans ses avis aux voyageurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On conseille aux Canadiens de faire preuve d'une grande prudence au Guatemala car il se produit des actes de violence, des barrages routiers, des grèves et des manifestations périodiquement partout au pays. Les barrages routiers, dont certains ont été signalés sur les routes menant aux aéroports, peuvent causer des interruptions majeures de la circulation. Il est déconseillé d’essayer de traverser un barrage routier, même s’il semble n’y avoir personne. Les Canadiens devraient se montrer vigilants, se tenir au courant de l’évolution des événements en consultant les médias locaux et modifier leurs plans de voyage en conséquence. Ils devraient également se conformer aux conseils des autorités locales et éviter les manifestations.

AVERTISSEMENT OFFICIEL : Affaires étrangères et Commerce international Canada recommande d'éviter tout voyage non essentiel au département de Peten (y compris le site touristique de Tikal). L’état d’alerte perdure au Peten, où les forces de l’ordre continuent à mener des opérations contre le trafic de drogues depuis le meurtre, en mai 2011, de 27 personnes dans la ville de La Libertad (située près de la frontière du Mexique). Les voyageurs qui planifient se rendre à Peten devraient avoir des pièces d’identité avec eux et demeurer très vigilants, car des opérations de sûreté peuvent se produire à tout moment.

Il est vivement recommandé de se renseigner sur l’état de la sécurité locale avant de se rendre dans le département d’Izabal, surtout aux alentours du Lac Izabal et dans les régions de Río Dulce, de Livingston, de Puerto Barrios et du Petén (y compris le site touristique de Tikal). Des manifestations et des perturbations se sont produites récemment dans ces régions. Les touristes qui se rendent à ces sites touristiques populaires s’exposent à des incidents violents (détournements de voiture et vols).

Dans les régions du sud-est près des frontières avec le Salvador et le Honduras, et au nord, le long de la frontière mexicaine, la violence liée au trafic de stupéfiants a donné lieu à plusieurs attaques armées. On signale aussi des incidents violents liés au trafic de la drogue dans la ville de Guatemala et dans d’autres grandes villes du pays. En général, les étrangers et les touristes ne sont pas visés dans ces incidents, mais ils devraient néanmoins rester vigilants en tout temps.

Les forces armées et la police ont été déployées le long de la frontière avec le Mexique afin de combattre le crime organisé et d’améliorer les conditions de sécurité, et fouillent les véhicules au hasard.

Les taux de criminalité violente au Guatemala comptent parmi les plus élevés de toute l'Amérique latine, tandis que les taux d’arrestation et de détention sont très faibles. La plupart des incidents sont liés au trafic de stupéfiants et aux bandes criminelles, et se produisent dans la ville de Guatemala et ses environs, ainsi que dans les régions rurales. La frontière avec le Mexique présente un niveau de risque élevé en raison du trafic de la drogue et de l’immigration illégale. Les armes légères comme les pistolets sont très répandues. Les criminels agissent souvent en groupe. Les étrangers sont souvent la cible de vols qualifiés, de détournements de voiture, d’agressions sexuelles et d’assauts avec arme à feu. En général, le niveau de la criminalité a tendance à augmenter durant la période des fêtes.

Les navettes qui transportent les touristes vers les sites touristiques populaires ont été ciblées par les brigands dans le passé. On recommande aux voyageurs de s’informer sur la situation courante au moment de leur séjour dans le pays. Les groupes devraient éviter d’attirer l’attention.

Evitez de monter sur les autobus publics (les « chicken buses ») à tout prix. Non seulement sont-ils peu fiables sur le plan mécanique, mais souvent les chauffeurs n’ont pas de permis, et les vols à main armée à bord sont fréquents. Les autobus publics sont souvent attaqués par des gangs qui leur jettent des grenades ou leur tirent dessus afin d’amener les voyageurs à se plier à leurs demandes d’extorsion ou pour régler des comptes. Les conducteurs ont également été victimes d’actes de violence, y compris de meurtres, et des passagers ont été victimes de vols à main armée à bord, parfois commis par d’autres passagers tout juste avant de descendre du véhicule . Les étrangers ne devraient utiliser que des modes de transports fiables (voir la section 9).

Si vous voulez visiter les volcans ou tout autre attrait touristique, assurez-vous d’être dans un groupe et de retenir les services d’un voyagiste réputé. Il peut se produire des agressions sexuelles et des vols qualifiés à ces endroits, surtout si le personnel de sécurité normalement déployé sur ces sites est absent. Les voyageurs devraient se renseigner au sujet de l’état de la sécurité dans les régions qu’ils se proposent de visiter.


Pas très rassurant!!!! Et je suis 100% d'accord avec Shavhynn quand elle dit:

Citation :
Ce qui me gêne dans ce que tu dis c'est que j'ai l'impression que tu nies en partie l'insécurité pourtant bien réelle au Guatemela. En particulier quand tu dis : "donc risque il y a, certes, mais probablement pas plus que de par chez nous..." Cela revient à dire que la criminalité au Guatemala équivaut à celle de la France/Suisse/Belgique/Canada... et que j'ai autant de chance de me faire agresser dans ma ville que là-bas. Il me semble évident que non! C'est sur ce point que j'insiste depuis mon premier message. Je ne dis pas que je ne me ferai jamais agresser dans mon propre pays, mais les chances y sont clairement moins grandes que n'importe où en Amérique Centrale. Prétendre le contraire c'est occulter complètement la situation politique et sociale délicate dans laquelle le Guatemala évolue actuellement avec les violences et la corruption qui vont de pair.

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
https://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Martine
Membre émérite
Membre émérite
Martine

Verseau Localisation : Picardie France
Emploi/loisirs : Voyage, internet, photos
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Fr10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mar 15 Nov 2011 - 10:55

Avec tout ce que je viens de lire, je n'aurai absolument pas envie d'aller dans ce pays.
Viols, vols, meurtres et autres, c'est vraiment dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Arawak
Membre VIP
Membre VIP
Arawak

Vierge Localisation : Doornik (Belgikistan)
Emploi/loisirs : Voyages, photo, musique
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Fr10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mar 15 Nov 2011 - 10:58

Shavhynn a écrit:
Cela revient à dire que la criminalité au Guatemala équivaut à celle de la France/Suisse/Belgique/Canada... et que j'ai autant de chance de me faire agresser dans ma ville que là-bas. Il me semble évident que non!
Pour moi, si. Mais bon, c'est avis personnel que tout le monde n'est pas obligé de partager.

A aucun moment je n'ai dit qu'il n'y avait pas de risque; juste qu'il fallait relativiser les propos les plus alarmistes. Si le pays était un vrai coupe-gorge, les TO n'y mettraient plus les pieds depuis un bail, ce qui n'est pas le cas. Quant à partir en solo, là il y a une marge que je ne franchirais pas.

Wink


Revenir en haut Aller en bas
http://voyages-infos.forumactif.org/forum.htm
reivilo
Membre VIP
Membre VIP
reivilo

Taureau Localisation : Rhône-Alpes
Emploi/loisirs : paramédical/randonnée
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Fr10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mar 15 Nov 2011 - 12:47

Je rejoins Shavhynn sur un point (pas seulement sur ce point là, mais celui-ci je l'ai moi-même constaté). Je précise que je ne parle pas spécialement du Guatemala (je n'y ai d'ailleurs jamais mis les pieds), mais d'une manière générale.

Soit on s'en tient à des sites très touristiques, généralement sécurisés, mais dans ce cas là on se retrouve dans des niches à touristes avec des locaux qui en vivent (et qui vous considèrent souvent comme des cartes bancaires sur pattes), et les rapports ne seront pas forcément très authentiques, bien souvent faussés puisque l'on offre simplement aux touristes ce qu'on leur a vendu, généralement ce que ces touristes s'attendent à voir, c'est du business pur et simple.
J'ai déjà voyagé de cette manière, et j'ai souvent eu cette impression d'avoir raté l'essentiel, d'être passé à coté de la réalité (même si la réalité n'est pas forcément des plus joyeuses), de m'être tenu à ce coté superficiel dont parle Shavhynn.

Soit on s'éloigne des sentiers battus et l'on tente de se rapprocher de la véritable façon de vivre de gens, mais là on ne sait pas forcément sur qui ni sur quoi on va tomber (d'autant que ce n'est pas parce que l'on est un touriste que l'on est forcément accueilli à bras ouverts), et la recherche d'authenticité peut se solder par pas mal de déconvenues, de la simple déception aux situations les plus dramatiques.
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
Nicole C

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Ca10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mar 15 Nov 2011 - 15:26

reivilo a écrit:

Soit on s'éloigne des sentiers battus et l'on tente de se rapprocher de la véritable façon de vivre de gens, mais là on ne sait pas forcément sur qui ni sur quoi on va tomber (d'autant que ce n'est pas parce que l'on est un touriste que l'on est forcément accueilli à bras ouverts), et la recherche d'authenticité peut se solder par pas mal de déconvenues, de la simple déception aux situations les plus dramatiques.

Je te rejoins sur ce point, reivilo. Mais pour sortir des sentiers battus il faut, je crois, un minimum de sécurité, ce qui ne semble pas être le cas au Guatemala.

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
https://nossecretsdevoyage.forumperso.com
reivilo
Membre VIP
Membre VIP
reivilo

Taureau Localisation : Rhône-Alpes
Emploi/loisirs : paramédical/randonnée
Votre pays : Guatemala: à la rencontre des Mayas Fr10

Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210Mer 16 Nov 2011 - 2:24

Nicole C a écrit:

Je te rejoins sur ce point, reivilo. Mais pour sortir des sentiers battus il faut, je crois, un minimum de sécurité, ce qui ne semble pas être le cas au Guatemala.
Hélas !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Guatemala: à la rencontre des Mayas Empty
MessageSujet: Re: Guatemala: à la rencontre des Mayas   Guatemala: à la rencontre des Mayas Clock210

Revenir en haut Aller en bas
 
Guatemala: à la rencontre des Mayas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Amérique centrale-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser