Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage

Partagez | 
 

 Italie: Rome romantique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: Italie: Rome romantique   Sam 21 Avr 2012 - 15:27

Italie
Rome romantique

Isabelle Laflamme | Agence QMI

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
© Isabelle Laflamme | Agence QMI
La Piazza del Campidoglio est la place la plus prestigieuse de Rome. Tout comme
l’escalier, les façades des bâtiments et le dessin du pavage sont l’œuvre de Michel-Ange


Des effluves de parfum de citronniers en fleurs envahissent Rome. Le matin au coin des rues, les couples de tous âges s'enlacent. Des secrets échangés jusqu'aux baisers enflammés, l'amour se laisse voir un peu partout. Rome est une ville d'amour, une ville baroque qui exprime volupté et une joie de vivre communicative.

Le long du Tibre, les motocyclistes tricotent des trajets impossibles et téméraires; Rome s'éveille. Les merveilleux ponts au-dessus du fleuve légendaire sont éclairés par la lumière oblique du matin. Chez Castroni, de la via Ottaviano, les gens s'agglutinent à l'intérieur pour boire un cappuccino debout devant un étal de pâtisseries toutes fraîches (les dolci) que des garçons emportent sur des cartons en souriant. C'est Rome au printemps!

Il y a tant de lieux enclins à ravir les amoureux que l'on bâtira son itinéraire selon le temps dont on dispose. On pourra faire une promenade dans le quartier du vieux Borgo lorsque les touristes quittent la place Saint-Pierre. Aller au Panthéon un jour de pluie pour y voir tomber l'eau par l'oculus (l'ouverture ronde pratiquée dans son dôme) sur les sols de marbre et s'écouler par un système ingénieux. Sur les escaliers de la Plaza di Spagna au printemps, on pourra assister à des défilés de mode. Humer les parfums éphémères que les maisons de couture produisent le temps d'une saison. Voir enfin la beauté de Rome la nuit qui en cette période de l'année fait encore promesse de nuits fraîches.
Voici des suggestions autour desquelles on pourra planifier un itinéraire.

Centro Storico

Dans le quartier historique (Centro Storico), il est presque impossible de se perdre. Comme il est doux de se laisser entraîner par ses rues secrètes; on passe d'une piazza (place) à une autre par un entrelacement de ruelles pavées plus jolies les unes que les autres. Les murs ocre, corail ou rouge sont envahis de fleurs rose vif qui atteignent les toits.

Ces ruelles finissent toujours par s'ouvrir sur une place avec une fontaine qui est toujours une oeuvre d'art. Ou bien, il y a un monument qui n'est pas très loin et qui guide nos pas en servant de repère. On dit du centre Storico que c'est un des endroits au monde où les hommes sont les plus élégants.

La Piazza del Campidoglio

Le Capitole fut jadis la colline sacrée de la Rome antique. La volée de marches qui y conduit est encadrée par deux panthères en granit noir amenées de l'Égypte antique. Tout en haut, on découvre la merveilleuse Piazza del Campidoglio.

La Piazza del Campidoglio est la place la plus prestigieuse de Rome. Tout comme l'escalier, les façades des bâtiments et le dessin du pavage sont l'œuvre de Michel-Ange. Deux endroits secrets et romantiques enrichissent la visite des lieux.

À l'arrière du Musée Capitolini se trouve le palais Cafferelli, qui abrite sur son toit le Caffè Capitolino. Ce café se trouve sur une terrasse méconnue offrant une magnifique vue sur Rome, ses coupoles et ses toits. Un point de vue charmant, ouvert aux heures du musée.

Le second secret est tout au fond, vers la droite, de la Piazza del Campidoglio. Blotti à l'ombre se trouve un petit passage qui descend un peu. Il y a là un des plus beaux points de vue sur la Rome antique, que l'on appelle les ruines les plus romantiques du monde. On embrasse le Foro Romano jusqu'au Colisée. C'est grandiose lorsque la fin du jour approche. Le soleil baigne les marbres anciens de couleurs vives. Les coquelicots rouges pavent le sol et se mélangent aux vestiges antiques.

Campo de' Fiori

On va au Campo de' Fiori (littéralement le champ des fleurs) pour y acheter des fleurs, des fruits et légumes. Et pour y manger sur le pouce des pizzas à la roquette et au parmesan. L'ambiance est gaie, les étals des marchands regorgent de produits frais. Une vendeuse annonce son basilic en le prenant comme un bouquet. Ailleurs, les artichauts viennent d'être découpés à la romaine. Plusieurs les feront cuire avec de l'ail et de la menthe. Des boutiques d'alimentation fine se trouvent tout autour du marché, ainsi que des palazzos à la devanture colorée.

Une ville de fontaines

Il y a 470 fontaines ornementales à Rome. L'eau était jadis une forme de pouvoir dans la ville. Ainsi, plusieurs des grandes familles romaines ont donné de magnifiques fontaines ornementales. Toutes ont leur histoire et leurs particularités.

La fontaine des Tortues sur la petite Piazza Mattei est faite de bronze et de marbres antiques de trois couleurs. Le Bernin a contribué à sa conception en y ajoutant les drôles de petites tortues.

La fontaine des Naïades est située en plein centre de la Piazza della Repubblica. Lors de l'inauguration de la fontaine en 1901, ces jeunes femmes qui semblent prendre un réel plaisir sous les jets d'eau provoquèrent un scandale.

Les deux fontaines de la monumentale place Saint-Pierre sont beaucoup moins fréquentées la nuit. Elles sont réellement belles lorsqu'elles sont éclairées. Elles se trouvent directement sous les appartements du pape Benoit XVI.

Plus agréable à visiter la nuit que le jour, la fontaine de Trévi servit de toile de fond au cinéaste Fellini lorsqu'il tourna La Dolce Vita en 1960. On a vu Anita Ekberg s'y baignant et prier «Marcello!» de la suivre. La coutume veut que l'on jette par-dessus son épaule de la monnaie si l'on désire revenir à Rome.

Le jardin Borghèse et sa galerie

Les jardins de la Villa Borghèse s'étendent de la Piazza del Popolo jusqu'à la via Veneto. Dans ce parc ombragé, il y a un petit lac où l'on peut louer des chaloupes. Ou faire un pique-nique près des petits pavillons, des arbres fleuris ou des fontaines. La Galleria Borghèse se trouve dans ce parc.

S'y trouve la splendide collection des œuvres de jeunesse de Le Bernin sculptée dans le marbre. Des corps de marbre blancs semblent vivants et il est troublant de voir la main de Pluton serrer la cuisse de Prospérine.

Un peu plus loin, sur la viale Delle Belle Arti dans une autre partie du parc Borghèse se trouve un petit café caché à l'ombre du musée Galleria Nazionale d'Arte Moderna. Le chant des oiseaux est omniprésent. Ce café est si serein qu'on a l'impression d'être ailleurs. C'est aussi, un peu le charme de la Dolce Vita. Les belles et beaux élégants s'y retrouvent sur un fauteuil pour y boire un apéro à l'ombre des parasols.

Des clefs dans le Tibre

Après avoir accroché au réverbère du pont Milvio un cadenas avec leurs noms, les jeunes amoureux jettent la clé dans le Tibre en faisant le vœu de s'aimer pour toujours. Le pont Milvio est au nord de la ville. C'est le pont où lieu la célèbre bataille entre les empereurs Constantin et Maxence vers 312 apr. J.-C.

Un concert dans les ruines

Contre les ruines du théâtre de Marcellus, du Portique d'Octavie et sous les étoiles, un petit concert de musique classique est donné certains soirs. Même si les chaises sont bancales, c'est intime et le décor est bouleversant d'histoire. C'est aussi une façon de s'approcher de près du théâtre Marcellus. Le soir où j'ai assisté à un concert, autour de moi, il n'y avait que des Italiens. À partir du 4 juin jusqu'au 7 octobre à 20 h 30. Coût d'entrée environ 25 euros (32$).

Rome a une île

Depuis la rive gauche du Tibre, on se rend à l'Isola Tiberina par le plus vieux pont de Rome, le pont Fabricus (62 av. J.-C.). On met le pied sur une des plus petites îles habitées au monde. Souvent, la nuit, des musiciens errants y jouent des mélodies du moyen âge.

Le Trastavere de jour et de nuit

Les Romains considèrent le Trastavere comme un endroit leur appartenant. C'est un lieu de bonheur pour les Romains et d'énergie pour les visiteurs. Il y a encore des cordes à linge avec des vêtements accrochés aux fenêtres. Les étourneaux y volent par milliers dans des groupes qui ressemblent à des draps de soie virevoltant très haut dans le ciel.

De la terrasse animée d'un restaurant sur la via della Lungaretta, je remarque ce couple qui regarde les passants par une fenêtre qui surplombe la rue. Il porte une camisole blanche et elle se presse contre lui. Leurs deux têtes s'accordent au flot des passants. Le serveur du restaurant, Salvatore, m'accueille. Il me baise la main en signe de bienvenue. C'est le décor d'un film qui n'a pas de fin.

Une douce folie s'empare des rues étroites et pavées. La foule se mélange aux amuseurs de rues, aux diseuses de bonne aventure et au flot des gens qui sortent de l'émouvante église de Santa Maria in Trastavere.

On vient dans le quartier pour manger, pour voir des amis, pour l'amour, pour s'acheter un livre ou même des chaussures extravagantes. On y prend une bière dans une des minuscules échoppes ou on fait comme les Italiens qui boivent à l'extérieur en s'appuyant sur les murs patinés par le temps.

Dans le parfum des citronniers en fleurs, c'est l'amour qui mène. La vie bat plein la chamade le soir dans les rues de Rome.

CARNET PRATIQUE

Galleria Nazionale d'Arte Moderna
Viale delle Belle Arti, 131. Fermé le lundi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Galeria Borghèse
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'équivalent de Bixi à Rome
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (en italien seulement)

Il Gelato di San Crispino
On dit qu'on y déguste la meilleure crème glacée au monde. Sorbet au citron vert et sorbet raisin Isabella. Cinq endroits à Rome, dont un à l'aéroport Fiumicino.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Restaurant Da Baffetto
Parmi les pizzerias les plus connues de Rome. File d'attente assurée, mais service rapide. Adorée des Italiens.
Via del Governo Vecchio 114

Chants et prières à la basilique Santa Maria in Trastavere
La communauté de Sant'Egidio, crée après le concile de Vatican II, y offre chants (magnifiques) et prières à 20 h 30 chaque soir. Ouvert à tous, ambiance unique.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Concerts au Teatro di Marcello
Via del Teatro di Marcello, 44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ristorante Pizzeria Carlo Menta, dans le Trastevere
Via della Lungaretta, 101, à l'angle de la Piazza G. Tavani Arquati
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quelques autres suggestions romantiques

Museo Nazionale Etrusco di Villa Giulia
Admirer le sarcophage étrusque des amoureux, vieux de 2500 ans, qui représente un couple affichant une tendresse émouvante, au Museo Nazionale Etrusco di Villa Giulia. Quand on a fait sa découverte en 1881, il contenait les cendres du couple.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Maison et tombe de John Keats
Voir l'appartement qu'habitait le poète romantique John Keats, situé à droite des escaliers de la Piazza di Spagna au no 26, qui est devenu un musée. Le poète y mourut en 1821. Y séjournèrent d'autres romantiques anglais comme Shelley et Byron. Au Cimitero Acattolico Per Gli Stranieri, on peut apercevoir la tombe de Keats et y lire: «Ci-gît quelqu'un dont le nom était écrit sur l'eau.»
Keats-Shelley House, Piazza Di Spagna 26
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Cimitero Acattolico Per Gli Stranieri, Via Caio Cesto 5, près de la via Nicolas, Métro Piramide

Source:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
miossy
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Verseau Localisation : bassin d'Arcachon
Emploi/loisirs : santé
Votre pays :

MessageSujet: Re: Italie: Rome romantique   Jeu 26 Avr 2012 - 13:00

"Il Gelato di San Crispino' : Je ne sais pas si c'est là-bas que j'ai mangé une glace mais en tous cas j'en garde un souvenir emu !!! drunken


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: Re: Italie: Rome romantique   Jeu 26 Avr 2012 - 13:57

Miam! Miam! Ça semble vraiment succulent! Tu me mets l'eau à la bouche, miossy! Merci pour cette photo!!! top

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Italie: Rome romantique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Italie: Rome romantique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ITALIE : Rome, la capitale qui n'aime pas les vélos
» Rome, Gênes (Italie) intêmpéries, inondations...
» Un itinéraire et un budget pour visiter l’Italie
» Actu: Saisie record de fausses montres en Italie
» ROME / ITALIE : Manifestation de défenseurs des animaux devant le tailleur du pape

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Europe-
Sauter vers: