Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage

Partagez
 

 Sur les eaux du Panama

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole C
Administratrice
Administratrice
Nicole C

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays : Sur les eaux du Panama Ca10

Sur les eaux du Panama Empty
MessageSujet: Sur les eaux du Panama   Sur les eaux du Panama Clock210Sam 24 Jan 2009 - 9:47

Sur les eaux du Panama
Robin Robinson - Agence QMI

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Chaque année, près de 15 000 navires - des yachts
privés en passant par d'énormes cargos et des
navires de croisière - passent régulièrement entre les
océans Atlantique et Pacifique par le biais du canal
de Panama.


Les nuages sont bas et menacent de tremper les personnes qui se sont levées tôt pour assister au spectacle. Même à 6h30, il fait chaud et l'humidité est écrasante. L'air est lourd.

Pour de nombreuses personnes, il s’agit du point culminant de la croisière de 10 jours au sud des Caraïbes en passant par le canal de Panama, organisée par la Holland America Line. Le bateau de croisière franchit seulement une partie du canal en provenance de la mer des Caraïbes en passant par le lac Gatun, pour revenir ensuite sur ses pas.

Chaque année, près de 15 000 navires - des yachts privés en passant par d'énormes cargos et des navires de croisière - passent régulièrement entre les océans Atlantique et Pacifique par le biais de ces écluses.

Un passage complet des écluses d’un océan à l’autre prend entre 8 et 10 heures, période au cours de laquelle trois séries de double-écluses hautes de 25,9 mètres (huit étages environ) au-dessus du niveau de la mer, font franchir aux bateaux la ligne continentale pour les redescendre vers le niveau de la mer, de l'autre côté.

Alors qu’il ne s’agit que d’une procédure de routine aujourd'hui, la construction des 77 km de voie navigable est matière à légende. Christophe Colomb a été le premier parmi plusieurs autres à envisager un tel lien, explique le Dr Richard Detrich, qui est le guide de voyage du Zuiderdam.

Cet ancien militaire américain a pris sa retraite avec son épouse il y a quelques années dans une petite ferme productrice de café, située dans les montagnes Chiriqui au Panama. Cet auteur, conférencier motivateur et ancien ministre du culte se passionne pour son pays d'adoption, son histoire et sa culture. Il aime partager sa passion avec les passagers au cours de conférences et d’échanges informels autour du bateau.

Selon Detrich, des visionnaires ont compris que la construction d'un canal à travers l’isthme en forme de S de Panama permettrait d'éliminer la nécessité pour les navires marchands de faire le dangereux voyage autour du cap Horn, à la pointe de l'Amérique du Sud, et permettrait par le fait même de couper le voyage entre les deux océans de plusieurs milliers de kilomètres, et de réduire les frais qui étaient considérables.

Mais l'idée est restée un rêve pendant des siècles.

À partir de 1881, les Français ont été les premiers à tenter de creuser un canal à travers la dense forêt tropicale de l'isthme. Des glissements de terrain, la chaleur et des maladies comme le paludisme et la fièvre jaune ont coûté la vie à environ 21 900 travailleurs avant que le projet ne soit abandonné.

Au début des années 1900 les États-Unis - sous le président américain Theodore Roosevelt - ont repris le projet, qui a coûté la vie à 5 600 autres ouvriers avant le canal ouvre ses écluses pour le commerce international le 15 août 1914.

Alors que le Zuiderdam attend son tour pour entrer dans l’écluse Gatun, de l’information est transmise sur la passerelle et un toast au mimosa est offert sur le pont. Panama défile et le chocolat chaud est également servi.

Les passagers qui souhaitent vivre intensément l’expérience du canal peuvent s’inscrire à une visite de la baie, qui les mènera à un excellent centre d'accueil situé aux écluses Miraflores.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Si le canal de Panama est la
principale raison qui justifie le
choix de cet itinéraire, la croisière
de 10 jours offre de nombreuses
autres distractions. Sur la photo:
Great Bay, Philipsburg, St. Maarten


Par-delà le canal légendaire

Pour de nombreuses personnes à bord, le canal est la principale raison qui justifie le choix de cet itinéraire. Mais la croisière de 10 jours offre de nombreuses autres distractions.

Partie de Fort Lauderdale, le Zuiderdam fait également fait escale à Half Moon Cay dans les Bahamas, dans les îles d'Aruba et Curaçao – qui font partie des Antilles hollandaises- et à Puerto Limon au Costa Rica.

Chaque lieu visité a sa propre identité et un charme qui est le sien.

Au cours de notre croisière, le vent nous a empêchés d’arrêter à Half Moon Cay, nous avons donc eu droit à la place à une fête autour de la piscine. Règle générale, on trouve aux Bahamas quelques-unes des plus belles plages des Caraïbes ce qui fait de Half Moon Cay – une île privée hollandaise- le lieu idéal pour traîner paresseusement sur la plage en dégustant plusieurs boissons fruitées.

À Aruba, les passagers peuvent atteindre l'une des nombreuses merveilleuses plages et faire des activités sur la baie - plongée sous-marine, plongée avec tuba, planche à voile, promenades en jeep et ainsi de suite – ou utiliser leurs cartes de crédit à Oranjestad.

Aruba, comme Curaçao, a des liens historiques avec les Pays-Bas. Les visiteurs verront des reproductions de bâtiments de style néerlandais aux couleurs pastel et trouveront des souvenirs inspirés de la Hollande, mais l'ambiance est davantage celle des Caraïbes, avec une touche européenne.

Willemstad, situé à Curacao, est un charmant port. Son centre-ville historique – qui compte quelque 750 bâtiments coloniaux néerlandais avec la signature unique des Caraïbes, comme ces façades de couleurs vives, ces volets et ces vérandas en bois – sont désignés par l'UNESCO comme site du patrimoine mondial.

Comme beaucoup de villes néerlandaises, les rues étroites de Willemstad mènent à des carrefours de verdure. On note aussi un mélange des influences culturelles, incluant celles provenant d’Afrique, des Indes occidentales et de l’Espagne. Mais l'ambiance est nettement sud-américaine, probablement en raison de la proximité de l'île avec le Vénézuela, qui est situé à 65 km.

Le long du front de mer dans la zone de Punda, les marchands vénézuéliens vendent des produits frais de la mer pêchés par de petits bateaux.

Une promenade à travers le ponton flottant vous emmène à Otrobanda (de l'autre côté), et vous permet de voir davantage d’édifices historiques. Une grande partie de l'ancien bidonville Kura Hulanda a été réhabilité pour en faire un quartier historique et le fort Rif a été transformé en une pittoresque voie piétonne pour le magasinage, et en secteur branché pour le souper.

Notre dernier arrêt avant de mettre le cap sur la Floride est Puerto Limon. Les Costa Ricains ont adopté l'écotourisme et le pays offre de nombreuses possibilités pour permettre aux visiteurs de découvrir ses beautés naturelles. Nous avons opté pour le train des Caraïbes, une excursion écotouriste à la campagne qui combine un tour en bateau sur le canal de Tortuguero pour l'observation de la faune et une promenade en train à vapeur dans une plantation de bananes.

Connu sous le nom de «l’Amazone» de Costa Rica, cette forêt humide et luxuriante se trouve de part et d'autre du canal. Alors que nous glissons sur les eaux du canal en bateau, notre guide nous monte les paresseux pendus à des arbres, des chauves-souris, des singes hurleurs, des oiseaux tropicaux, des lézards et des iguanes qui se fondent si bien à leur environnement qu’ils sont presque invisibles, ce qui prouve les dires du guide qui affirme qu’il y a 300 nuances de vert dans la forêt.

Au cours de la balade en train vers la plantation de bananes, nous nous arrêtons le long d'une belle section de plage qui donne l’impression de n’avoir jamais été foulée par les humains.

Avant de remonter à bord du Zuiderdam, nous nous promenons dans le petit marché du port. Il y a une excellente sélection de café costaricain et de bijoux fabriqués localement. Un salon improvisé offre des massages pour les voyageurs fatigués.

Heureusement, il reste deux jours en mer pour récupérer avant d’arriver au quai de Fort Lauderdale et de faire face à la réalité de l’hiver à Toronto.

À bord
Il y a beaucoup à faire de retour à bord: manger au Pinnacle Grill - où la nourriture et le service rivalisent avec de nombreux restaurants sur terre – se détendre en prenant le thé en après-midi- à la hollandaise ou à l’indonésienne, - incluant un buffet de dessert à minuit, et assister à une démonstration culinaire au Centre des arts culinaires (vous vous sentirez comme vous faisiez partie de l’assistance à une émission de télévision culinaire).

Et contrairement à la légende urbaine, il y a des activités de croisière qui ne demandent pas de manger.

La suite thermale contient une piscine d'hydrothérapie, un sauna, une salle d'aromathérapie et des aires de repos sur de la céramique chauffée, situés face à la mer.

Les spectacles en soirée ont gagné en qualité grâce aux costumes conçus par le dessinateur de mode pour les vedettes Bob Mackie.

Et même si cela ne dure que deux jours, il est encore temps de se détendre sur la terrasse de notre véranda et de profiter des simples plaisirs de la vie maritime.

Source: Canoe.ca

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
https://nossecretsdevoyage.forumperso.com
ptitdoux
Membre fidèle
Membre fidèle
ptitdoux

Bélier Localisation : devant mon ordi
Emploi/loisirs : hockey
Votre pays : Sur les eaux du Panama Ca10

Sur les eaux du Panama Empty
MessageSujet: Re: Sur les eaux du Panama   Sur les eaux du Panama Clock210Sam 24 Jan 2009 - 10:34

ca j aimerais bien
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
Nicole C

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays : Sur les eaux du Panama Ca10

Sur les eaux du Panama Empty
MessageSujet: Re: Sur les eaux du Panama   Sur les eaux du Panama Clock210Sam 24 Jan 2009 - 14:08

Moi aussi je crois que je m'y plairais!!! clin d\'oeil

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
https://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Contenu sponsorisé




Sur les eaux du Panama Empty
MessageSujet: Re: Sur les eaux du Panama   Sur les eaux du Panama Clock210

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur les eaux du Panama
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Amérique centrale-
Sauter vers: