Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage

Partagez
 

 Soleil, histoire et culture au Yucatán

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole C
Administratrice
Administratrice
Nicole C

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays : Soleil, histoire et culture au Yucatán Ca10

Soleil, histoire et culture au Yucatán Empty
MessageSujet: Soleil, histoire et culture au Yucatán   Soleil, histoire et culture au Yucatán Clock210Sam 17 Jan 2009 - 22:03

Soleil, histoire et culture au Yucatán
Jessica Nadeau - Journal de Montréal

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© Journal de Montréal
En nageant dans le magnifique cenote de Chichen
Itza, on peut facilement comprendre pourquoi les
Mayas croyaient qu’il s’agissait d’une porte vers l’au-
delà.


Au-delà de ses splendides plages de sable blanc et de ses fameux margaritas, la péninsule du Yucatán, au Mexique, permet de plonger au cœur de la culture maya, un peuple qui porte en héritage toute la richesse de ses traditions perpétrées depuis des générations.

Le petit village maya de Pac Chen, au cœur de la jungle, est difficile à trouver pour les non-initiés. Et pourtant, pour les gens du coin, rien de plus facile. Passé la réserve de Punta Laguna, il faut prendre à droite là où il y a le grand palmier.

Bienvenu à Pac Chen, petite communauté comptant une centaine d’autochtones.

Tradition et modernité
Ici, les traditions ancestrales se mélangent avec la modernité. Des voitures pratiquement neuves sont stationnées à l’entrée du village, qui a reçu l’électricité il y a à peine un mois.

Et bien sûr, depuis ce jour béni, on peut entendre les échos de la télévision et des telenovelas (téléromans) dans les petites habitations faites de feuilles de palmier que l’on appelle ici palapas.

Et pourtant, les traditions sont encore au cœur du village qui vivait autrefois de la production du chicle: les hommes recueillaient la gomme des sapotiers, les femmes la transformaient pour faire une gomme à mâcher fort prisée.

Puis vint un jour où un riche Américain eut la brillante idée d’y inclure de la saveur. Le chewing-gum a pris le monde d’assaut, tuant le petit marché des villageois de Pac Chen. Sans revenus, la communauté vivait difficilement.

Puis, lors du boom des zones hôtelières sur la Riviera Maya, plusieurs ont abandonné le village pour y trouver du travail, sacrifiant leur langue et leur culture.

Aujourd’hui, le village de Pac Chen a trouvé le moyen de se réinventer et de subvenir à ses besoins grâce à l’écotourisme.

Plusieurs sont revenus dans leur village pour accueillir, tout souriants, les touristes de plus en plus nombreux qui viennent leur rendre visite pour apprendre leur culture, leurs traditions.

Les visiteurs sont appelés à découvrir les mille et un secrets de la jungle, la richesse des tissus traditionnels brodés à la main, l’art de confectionner des tortillas, un hamac ou un masque de bois, et les cérémonies spirituelles.

Ainsi, avant de plonger dans la rivière souterraine d’eau cristalline, le cenote, le chaman (prêtre-guérisseur) purifie les touristes dans une cérémonie complexe mélangeant incantations, kopal et fumée.

Rituel
Le rituel est pris très au sérieux puisque dans la croyance maya, le cenote est considéré comme une porte pour accéder aux mondes de l’au-delà.

On dit par ailleurs que plusieurs vierges et guerriers auraient à l’époque été sacrifiés dans les profondeurs des rivières souterraines.

Lorsque viendra le temps de manger le délicieux cocinita pibil, le chaman sera aussi de la partie. Il viendra bénir l’immense chaudronnée de porc qui a mijoté toute la nuit dans un trou creusé dans la terre et recouvert de feuilles de bananiers et de pierres.

Aussi enrichissante soit-elle, la visite amène une réflexion: certains diront que les Mayas se sentent comme des bêtes de cirque à sourire toute la journée et à amuser les touristes en mal d’exotisme pour quelques sous. D’autres avanceront qu’il s’agit d’une fierté de faire découvrir leur culture aux gens qui prennent la peine d’aller jusqu’à eux. La réponse se trouve sans doute dans l’attitude du voyageur.

Source: Canoe.ca

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
 
Soleil, histoire et culture au Yucatán
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma serre...l'histoire
» Fiche de culture: Pelecyphora aselliformis
» Dendrobium nobile vos avis SVP sur la culture
» CRINODENDRON (hookerianum) [conseils de culture]
» Fiche de culture Astrophytum asterias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Amérique du Nord-
Sauter vers: