Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage

Partagez | 
 

 La Bavière: pour sa Route romantique, ses châteaux et sommets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: La Bavière: pour sa Route romantique, ses châteaux et sommets   Mer 11 Juil 2012 - 15:24

La Bavière: pour sa Route romantique, ses châteaux et sommets
Par Nathalie De Grandmont

Pour ceux qui aiment rouler en Europe, rien de tel que l'Allemagne et la Bavière! Déjà, l'Allemagne s'avère l'un des rares pays au monde où il n'y a aucune limite de vitesse sur les autoroutes. De plus, la Bavière et Munich se trouvent au coeur de la Route romantique, truffée de villages et de châteaux qui ajoutent au charme. Et comme la Route romantique croise également celle des Alpes bavaroises, les plus hauts sommets d'Allemagne se trouvent aussi à quelques poussées d'accélérateur... De quoi donner envie de " yoodler" ? A vous de juger!

La Route romantique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La Route romantique débute à Wurzburg (au
nord) et se termine à Fussen, au pied des Alpes bavaroises.

"La Route romantique est l'une des plus anciennes routes touristiques, puisqu'elle a été lancée au lendemain de la seconde guerre mondiale, il y a 60 ans; " expliquait Stefan Fredimeier, directeur du tourisme de la région de Fussen. "A l'époque, il fallait agir vite pour contrer l'image négative causée par la guerre, et convaincre les gens qu'il y avait aussi de très belles choses en Bavière. Le choix de la Route romantique s'est imposé de lui-même, puisque cette région possédait déjà bon nombre de paysages bucoliques et de châteaux, dont ceux du fameux Louis II de Bavière." Il est vrai qu'en plus, les châteaux de cette région dominent de belles vallées, où résonnent l'écho de nombreuses abbayes classées à l'Unesco, de charmantes églises avec leurs typiques clochers à bulbes, sans parler des cloches accrochées au cou des vaches qui broutent dans les champs. De toute évidence, cette stratégie a été efficace puisque la Route romantique est aujourd'hui l'une des plus connues dans le monde.

"Ses attraits, ses nombreux centres de cures thermales et son tourisme de nature (randonnées et cyclotourisme) génèrent plus d'un million de nuitées par année, dont la moitié proviennent du marché étranger", confirmait monsieur Fredimeier. Aujourd'hui, la Route romantique s'étire sur près de 450 kilomètres: de Wurzburg (au nord), jusqu'à la ville de Fussen, son extrémité sud, qui s'avère très facile à rejoindre à partir de Munich.

Au Moyen-Age, Fussen se trouvait sur l'ancienne voie romaine (" la Via Claudia"), qui reliait Rome à Augsburg, au nord des Alpes. La ville a donc énormément prospéré pendant cette période et, fort heureusement, en a conservé de nombreuses traces. Lorsqu'on se promène dans les rues de sa vieille ville (majoritairement réservées aux piétons), on remarque plusieurs vestiges de l'ancien chemin de ronde et des remparts, aujourd'hui intégrés à d'autres bâtiments. La rue principale laisse aussi deviner l'ancienne voie romaine qui s'y trouvait jadis, par la concentration des commerces, des enseignes en fer forgé et des façades d'allure médiévale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'ancienne voie romaine passait autrefois par ici,
dans les rues de Fussen.

Mais Fussen est surtout reconnue grâce à son Monastère de Saint-Mang, son château de Hohenschwangan, sans oublier celui de Neuschwanstein, que Louis II de Bavière fit ériger sur le sommet d'un pic rocheux. Encore aujourd'hui, ce dernier domine toute la plaine, visible à des milles à la ronde. D'ailleurs, il apparaît presque plus noble et mystérieux de loin. Une fois sur place, après avoir grimpé la bonne côte qui y mène, on se sent davantage à la porte d'un manège de Disney...

Il y a foule, bien sûr, les visites s'y font en groupe (à un rythme imposé) et il faut passer les tourniquets à l'heure précise inscrite sur nos billets. A l'intérieur, ce château ressemble aussi à un vaste décor de théâtre, notamment parce que Louis II De Bavière avait choisi de pousser la note médiévale à fond, et demandé qu'on décore ses appartements, en s'inspirant des opéras de Wagner. Le résultat manque de chaleur et de mesure, mais on ne doute pas que la vue, de là-haut, ait pu remonter le moral de ce souverain. Accusé de folie et de dépenses futiles, Louis II De Bavière se fit d'ailleurs chasser du pouvoir et mourut dans des circonstances demeurées très obscures.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le château de Neuschwanstein, inspiré de l'époque médiévale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Perché sur un pic rocheux, le château de Neuschwanstein domine toute la campagne voisine.

Un peu plus au nord, la Route romantique passe aussi par Schongau, qui fût également une étape cruciale sur la Via Claudia, au 15ème siècle. Aujourd'hui, cette petite ville paraît bien tranquille mais n'en possède pas moins plusieurs églises d'envergure, dont l'abbaye de Wies, classée à l'Unesco, et le Monastère des Carmélites de St-Erasme.

Comme la ville a conservé beaucoup de son cachet médiéval, les guides disposent de nombreux éléments pour nous raconter l'ambiance des pèlerinages de l'époque, de même que les procès de sorcellerie. Et tout cela, tandis qu'on chemine sur les remparts et l' ancien chemin de ronde de Schongau, parmi les mieux conservés de toute l'Allemagne.

La route des Alpes bavaroises

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La région de Garmisch-Partenkirchen offre une multitude
de randonnées, de tous les niveaux.

Dans sa partie sud, la Route romantique croise aussi la Route des Alpes, qui mène notamment à la station de ski de Garmisch-Partenkirchen. Petites et charmantes, les deux villes de Garmisch et Partenkirchen ont aussi conservé un cachet médiéval. Sur la rue principale, la majorité des bâtiments arborent des fresques colorées qui, visiblement, servaient à annoncer la vocation de ces bâtiments, à l'époque. Et comme si ces façades pastel ne suffisaient pas, voilà que des églises aux clochers bulbeux et le plus haut sommet de l'Allemagne, le Zugspitze, se pointent juste derrière. Par beau temps, que voilà de véritables images de cartes postales !

Evidemment, cette station a de quoi ravir les amateurs de plein-air, 12 mois par année. Chaque hiver, le saut à ski de Garmish-Partenkirchen (héritage des Jeux olympiques de 1972) accueille notamment une célèbre compétition internationale. Le Centre olympique sert aussi de point de départ du téléphérique, qui mène vers les sommets, derrière.

Nombreux sont les randonneurs qui fréquentent cet endroit en été et en automne. Plusieurs choisissent de monter (ou revenir) avec le téléphérique de Graseckbahn et d’effectuer un des deux trajets par le sentier de la gorge Partnach. Ce sentier étroit longe les parois d’une gorge, elle aussi étroite et profonde. Ses formes ciselées nous apparaissent parfois entre deux cascades ou dans un voile de bruine, qui ruisselle sur les flancs, jusqu’au torrent, tout en bas. Après une quarantaine de minutes le long de la gorge, le sentier remonte doucement, pour déboucher dans un hameau alpin, où nous attendent bières et pretzels, à la terrasse de l’hôtel Vordergraseck Forsthaus Graseck. Bien sûr, pour ceux qui le souhaitent, plusieurs autres sentiers permettent de monter encore davantage vers les sommets.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La gorge Partnach.

Nature et histoire, au coeur des sommets.

Ceux qui aiment la nature et les randonnées peuvent aussi continuer la Route des Alpes vers le sud-ouest, pour rejoindre la région de Berchtesgaden, presqu’à cheval sur la frontière avec l’Autriche (à 33 km de Salzburg). D’ailleurs, à l’instar de sa voisine autrichienne, Berchtesgaden doit une partie de son essor à ses mines de sel; certaines d’entre elles étant devenues des attraits touristiques. Mais, au premier coup d’oeil, Berchtesgaden étonne surtout grâce à ses torrents bleus poudre (alimentés par des glaciers) et les nombreux sommets alpins qui l’encerclent. D'ailleurs, cette région propose plus de 1000 kilomètres de sentiers de randonnée, des parcours de "via ferrata" et le terrain de golf le plus haut perché d'Allemagne; ce pourquoi 70% de ses 600 000 visiteurs (moyenne annuelle) optent pour la saison estivale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voisine de la frontière autrichienne, Berchtesgaden
est encerclée par de nombreux sommets.

Comme cette partie de la Haute Bavière a toujours été réputée pour la beauté de sa nature, les princes bavarois eux-mêmes y avaient installé leur résidence d'été; comme en témoigne encore la présence du Palais royal, au coeur de la vieille ville de Berchtesgaden. Autrefois, les souverains bavarois passaient aussi beaucoup de temps à chasser dans les forêts voisines: un territoire désormais protégé par le Parc national Berchtesgaden, qui englobe plusieurs sommets de plus de 1000 mètres (dont le mont Watzmann, le 2ème plus haut des Alpes bavaroises), formant un amphithéâtre autour du lac Konigsee. Ce lac étroit rappelle un fjord, tandis que plusieurs cascades dévalent sur ses flancs, de chaque côté.

Au départ de Berchtesgaden, de nombreux bateaux (à batteries) y proposent des excursions commentées, qui font escale à l’église Saint-Barthélémy, située sur une péninsule, au milieu du lac. Outre la visite de l’église et de la première chapelle (qui remonte au 12ème siècle), quelques sentiers pédestres offrent un avant-goût de la végétation alpine; l'un d'eux menant même vers une "chapelle de glace", que la fonte des neiges en altitude continue de sculpter toute l'année.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'église Saint-Barthélémy est située sur une péninsule,
au coeur du lac Konigsee.

De retour à Berchtesgaden, on peut également se rendre au fameux « nid d’aigle » (le Kehlsteinhaus) où Adolf Hitler avait fait construire sa résidence diplomatique, pendant la seconde guerre mondiale. Bien que cet épisode historique soit venu faire de l’ombre à Berchtesgaden, la ville semble aujourd’hui complètement prête à y faire face, ayant même récemment inauguré un musée, consacré à cette période controversée.

Perchée à 1843 mètres, l’ancienne résidence d’Hitler continue d’impressionner, notamment sur le plan technologique. Aujourd'hui, elle abrite un restaurant très couru, auquel on accède en empruntant les autobus spéciaux prévus à cet effet (et seulement en saison estivale). Depuis quelques années, un autre bel endroit offre une vue privilégiée sur la ville et les montagnes tout autour: l’Intercontinental Berchestesgaden Resort, perché à 1000 mètres, sur une colline surplombant la ville. Très design, écologique et décoré avec de nombreuses variétés de pierres et de bois de la région, l'hôtel forme une sorte de fer à cheval, derrière lequel se dresse notamment le Mont Kehlstein (1800 mètres). Les boiseries et le verre coloré apportent une touche chaleureuse dans les chambres et suites (138 au total), tandis que toutes profitent également de ce panorama exceptionnel. Idem pour le spa, sa piscine et le principal restaurant de l'hôtel - le 3' 60" , qui possède une vaste terrasse. L'hôtel compte aussi un restaurant gastronomique (Le Ciel), une vinothèque, plusieurs salles des réunions et de nombreux équipements de plein-air (dont des vélos de montagne), qui sont généralement prêtés gracieusement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A l'Intercontinental de Berchtesgaden :
spa et piscine avec vues...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Perché à mille mètres, l'Intercontinental de Berchtesgaden forme un fer à cheval,
au milieu des montagnes.

Carnet d'adresses

A voir aussi à Fussen :
le Monastère de Saint-Mang.

A Garmish-Partenkirchen: le restaurant Koch's (Bankgasse 16). Excellent restaurant de nouvelle cuisine allemande. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Intercontinental Berchtesgaden Resort : ouvert en 2005, 138 chambres et suites. Leurs restaurants sont également accessibles à la clientèle extérieure. L’hôtel se trouve à proximité de nombreux sentiers de randonnée et d’un terrain de golf de 9 trous (situé à 1000 mètres d’altitude). [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'Allemagne, avec Lufthansa: La Bavière et sa capitale, Munich, sont bien desservies par Lufthansa, qui propose 5 à 7 vols directs hebdomadaires entre Montréal et Munich, selon la saison. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Informations supplémentaires:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Au Canada, l'Office national allemand du tourisme est représenté par Vox International (Anne Dollendorf) : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Source: J'ai mon voyage

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
anastasia.r
Membre émérite
Membre émérite
avatar

Balance Localisation : FRANCE
Emploi/loisirs : VOYAGES SPORT CUISINE DECORATION
Votre pays :

MessageSujet: Re: La Bavière: pour sa Route romantique, ses châteaux et sommets   Jeu 12 Juil 2012 - 16:47

Super Super
Revenir en haut Aller en bas
 
La Bavière: pour sa Route romantique, ses châteaux et sommets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Bavière: pour sa Route romantique, ses châteaux et sommets
» La route romantique (allemagne)
» Somptueuse Bavière
» Pixie .. la Dodge journey c\'est comment pour la route?
» caméra pour la route derrière la roulotte pour IOS et Android

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Europe-
Sauter vers: