Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage

Partagez | 
 

 Grèce: Hydra, l'île qui n'a jamais connu l'auto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: Grèce: Hydra, l'île qui n'a jamais connu l'auto   Sam 21 Avr 2012 - 15:30

Grèce
Hydra, l'île qui n'a jamais connu l'auto

Lise Giguère | Agence QMI | Collaboration spéciale

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© Lise Giguère
L'île Hydra

«Bonjour, bienvenue sur notre île, désirez-vous un taxi?» En prononçant cette phrase, l'homme qui nous accueille à Hydra désigne son âne. Et voilà le taxi qui nous conduira à la découverte de cette adorable petite île grecque qui, à ce jour, n'a encore jamais connu la circulation automobile.
Située à environ 2h30 d'Athènes, près de la côte du Péloponnèse, Hydra est l'une des plus belles îles du golfe Saronique. Dans les années 50 et 60, de nombreux artistes, dont Leonard Cohen qui y habite toujours, s'y sont installés. Ils ont contribué à en faire un lieu cosmopolite et élégant qui n'a pourtant rien perdu de son authenticité.

Un tableau du passé

Des ponts du traversier, Hydra révèle des côtes vierges et sauvages où la montagne domine. On accoste dans sa capitale qui n'est autre que le seul village de l'île, construit autour du port.

Les quelque 3000 habitants d'Hydra vivant en grande partie du tourisme, les beaux édifices du 18e siècle qui font face à la mer ont été transformés en gîtes, en restaurants avec terrasses, en galeries d'art et en boutiques.

La visite est un pur enchantement. C'est à pied, à dos d'âne, à cheval, en calèche que l'on suit d'abord la seule et unique rue en pierres qui ceinture l'île, avant de grimper ses ruelles pleines de caractère. On y découvre de belles maisons traditionnelles aux toits de tuiles rouges et aux balcons de bois, des églises, des moulins, des monastères et des couvents dont certains, comme ceux situés sur le mont Éros, offrent des vues spectaculaires sur les côtes.

Quasiment inexistantes, les plages sont plutôt des baies aux galets multicolores ou aux larges rochers plats. Sur ces derniers, quelques pontons ont été aménagés pour permettre la baignade, la plongée et quelques sports nautiques. Mais le bord de la mer cache également des criques où les pirates trouvaient refuge au 15e siècle et où il fait bon se détendre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un accueil chaleureux

Mis à part sa splendide architecture et l'impression de retour en arrière que provoque l'absence de véhicule, l'accueil et l'hospitalité des habitants de même que la survie des traditions s'ajoutent aux nombreux charmes de l'île. Il n'est pas rare que quelqu'un y étant débarqué pour quelques heures lors d'une excursion revienne pour quelques jours ou semaines pour profiter de son atmosphère unique.

Chaleureux et hospitaliers, les habitants, qu'ils soient marchands, pêcheurs ou agriculteurs, ne disent jamais non pour faire une pause et engager la conversation. Avec un plaisir évident, ils vous parlent de leur île et de l'évaluation de leur maison qui a grimpé en flèche avec l'arrivée des artistes. Ils vous indiquent aussi des coins cachés de leur petit paradis où il est possible de relaxer dans le silence ou de faire la fête jusqu'au matin dans les clubs et les discothèques.

Comment s'y rendre?

- Le plus simple pour rejoindre l'île est de prendre un vol direct vers Athènes, puis du Pirée, utiliser un traversier ou un bateau rapide (2h30 à 4h30).

- Température idéale toute l'année.

Source: Canoe.ca

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
anastasia.r
Membre émérite
Membre émérite
avatar

Balance Localisation : FRANCE
Emploi/loisirs : VOYAGES SPORT CUISINE DECORATION
Votre pays :

MessageSujet: Re: Grèce: Hydra, l'île qui n'a jamais connu l'auto   Dim 22 Avr 2012 - 7:52

je ne connais pas encore la Grèce, un projet à réaliser dans les années à venir Super

Anastasia bisous
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: Re: Grèce: Hydra, l'île qui n'a jamais connu l'auto   Dim 22 Avr 2012 - 9:32

Pour moi aussi anastasia!

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grèce: Hydra, l'île qui n'a jamais connu l'auto   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grèce: Hydra, l'île qui n'a jamais connu l'auto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un coin de rêve en Grèce
» Conservation tortues marines en Grèce Zakynthos rapport 2010
» Ophrys attica Kalamata Grèce
» Grèce: le site de l'Acropole de nouveau fermé
» Bonjour de Grèce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Europe-
Sauter vers: