Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage

Partagez | 
 

 48 heures à Bordeaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: 48 heures à Bordeaux   Mar 21 Fév 2012 - 9:32

48 heures à Bordeaux
Frédérique Sauvée, collaboration spéciale
La Presse


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Miroir d'eau de la Place de la Bourse
PHOTOS.COM

Bordeaux sent le vin et le bouchon de liège! Et partout dans la ville, les occasions sont nombreuses d'y déguster la boisson de Bacchus, de l'harmoniser avec la gastronomie du Sud-Ouest de la France et de tout apprendre de la fermentation du raisin. Faisons voyager nos papilles!

JOUR 1

9h

Le Vieux-Bordeaux à pied


C'est par l'impressionnante esplanade des Quinconces, deuxième place de France après la celle de la Concorde, que le tramway provenant de la gare dessert le centre-ville. On se dirige vers la place de la Comédie, haut lieu de la dramaturgie avec son Grand Théâtre qui s'anime le soir venu. Nous nous promenons dans les rues piétonnes des alentours, grouillantes de vie, pour se diriger vers le Vieux-Bordeaux. Ici, habitent des familles bourgeoises et une foule d'étudiants venus de la France entière. Tous se rencontrent aux terrasses des cafés, lunettes de soleil sur les yeux. On passe par le Triangle d'or, témoin de l'architecture de la fin du XVIIIe siècle pour remonter les époques jusqu'au Moyen Âge et ses deux plus beaux vestiges: la porte Caillaux et celle de la Grosse Cloche. Sur la place Gambetta, plus de 3000 mascarons, des têtes taillées dans la pierre de pays, représentent des figures de la mythologie ainsi que du passé local. Afin de connaître leur histoire et celle de la région bordelaise, une visite au musée d'Aquitaine (20, cours Pasteur) s'impose.

Midi

Gastronomie du Sud-Ouest


Conseillé par tous les Bordelais, le restaurant La Tupina au 6, rue de la Porte de la Monnaie attise la curiosité autant que l'appétit. Le maître des lieux, Jean-Pierre Xiradakis, propose depuis 1968 un menu composé des plus belles saveurs du Sud-Ouest: jambon cru, pommes de terre cuites à la graisse de canard et pièces de boeuf choisies parmi les meilleures. Le tout arrosé d'un choix de vins locaux issus de petits vignobles familiaux. On dîne, ou comme on dit à la française «on déjeune», dans de petites salles intimes à la décoration chargée de traditions. Cheminée monumentale, paniers de champignons et ustensiles de cuisine accrochés au plafond nous plongent dans une France campagnarde et chaleureuse à souhait. L'enseigne bordelaise est un incontournable pour sentir l'âme colorée de l'art culinaire de la région. D'autres adresses dans la rue, tenues par le même propriétaire, contenteront tous les appétits. La Kuzina prépare des recettes de poissons à la mode grecque, et l'épicerie Au comestible permet de repartir avec une spécialité du Sud-Ouest dans son cabas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

14h

Ruelles gourmandes


Impossible de quitter la ville sans avoir goûté au fameux canelé bordelais. Ce petit gâteau parfumé au rhum croustille sous la dent et nous révèle ensuite son coeur moelleux. Baillardran est l'enseigne nationalement connue pour sa confection. Place des Grands-Hommes, dans la vitrine de l'une des nombreuses boutiques, les pâtissiers remplissent les moules de pâte à gâteau devant nous ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). On peut également s'arrêter rue des Remparts chez M. le Macaron pour goûter l'une de ses spécialités salées: macaron saumon-épinard ou chocolat-foie gras pour les plus audacieux. Un détour par le passage Sanget, aux allures très parisiennes, contentera les amateurs de jolies boutiques luxueuses. Tout comme la rue Sainte-Catherine, qui s'apparente à son homonyme montréalaise.

17h

L'art de la dégustation


L'odeur qui s'échappe du Baud et Millet, au 19, rue Huguerie, chatouille les narines dès le pas de la porte. À l'intérieur de ce petit restaurant de quartier, on est plongé instantanément dans une atmosphère de vins et de fromages. Rien de mieux pour apprendre les rudiments de la dégustation. L'initiation à l'oenologie, dispensée par une guide de l'Office du tourisme de la Ville, apporte une manne d'informations sur le vin et l'art de le déguster. Une série d'exercices réveille les sens afin de mieux voir, sentir et goûter le divin élixir de Bacchus. Après la dégustation de trois vins bordelais, le voyage continue au pays des saveurs lors de l'incursion dans la caverne des fromages et sa centaine de produits à portée de couteau. Proposé tous les jeudis pour la somme de 25, l'atelier Vins&fromages est un incontournable pour tous les épicuriens.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

20h

Au Grand Théâtre ce soir


Ambiance chaussures à talons et smoking noir pour les spectateurs qui se pressent devant les marches de l'Opéra national de Bordeaux. À l'affiche ce soir, un opéra mettant en scène Les enfants terribles de Jean Cocteau. C'est la riche programmation de pièces populaires à la fois classiques et contemporaines qui a valu au lieu sa réputation. Mais c'est aussi la magnificence du bâtiment construit en 1788 ainsi que sa salle de spectacle tout en boiseries et ses superbes balcons. L'acoustique y est incroyable. Un régal pour les yeux et les oreilles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

JOUR 2

10h

Les quais des Chartrons


Tandis qu'hier, nous avons découvert le Vieux-Bordeaux et ses petites ruelles du Moyen Âge, ce matin, nous prenons le large pour une promenade le long de la Garonne. Baptisé Port de la Lune en raison de la courbe de son fleuve, Bordeaux a depuis toujours été un centre du commerce fluvial. Les quais des Chartrons en témoignent avec leurs bâtiments de négociants du vin, construits dès l'expansion de cette industrie sous Aliénor d'Aquitaine et aujourd'hui réaménagés en belles demeures. Une longue promenade de 4,5 km permet d'observer la ville comme les voyageurs la découvraient autrefois par bateau. Au sud, le majestueux pont de Pierre enjambe la Garonne. Sur la place de la Bourse, totalement réaménagée par le maire Alain Juppé dans les années 2000, un miroir d'eau, curiosité désormais emblématique de la ville, renvoie l'image des bâtiments sur une immense surface d'eau. Un délice l'été venu.

13h

Dans les vignobles de Saint-Émilion


Puisqu'une journée sans vin est une journée sans soleil (proverbe provençal), dirigeons-nous aux portes des vignobles parmi les plus fins du Bordelais: ceux de Saint-Émilion. Si le petit village qui porte son nom nous séduit par son charme traditionnel et ses rues pavées, c'est dans une propriété familiale que l'on trouve l'atmosphère idéale pour une dégustation en bonne et due forme. Au Château Busquet, c'est une représentante de la neuvième génération de vignerons qui accueille les visiteurs. Pauline Robin, oenologue professionnelle et initiatrice de talent, nous apprend tout sur la vigne, les cépages, l'art et la manière de déguster le raisin de sa coupe (sur pied) à la coupe (aux lèvres). Il faut à peine deux heures d'apprentissage et d'exercices pratiques pour se déclarer apprenti oenologue ou tout au moins amateur en cours de maturité. On ressort du vignoble totalement grisé! 100/4 personnes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cinéma Utopia


Si voir un film dans une ancienne église ne vous est encore jamais arrivé, programmez un petit tour au cinéma Utopia, à deux pas de la rue Sainte-Catherine. Situé sur la place Camille Jullian, baignée de soleil à toute heure de la journée, ce cinéma d'art et essai nous plonge allègrement dans une ambiance à contre-courant des grandes chaînes mondiales de cinéma. Ici, pas de 3D ni de pop-corn et encore moins de publicités avant le film. Tout est là pour le respect du septième art. Sa demi-douzaine de salles ont toutes été restaurées dans les anciennes parties de l'église, la salle 5 laissant entrevoir une magnifique voûte en bois aux allures de coque de bateau. D'anciens prie-Dieu et d'autres bancs rappellent le passé spirituel de ce lieu unique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Source: Cyberpresse

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
 
48 heures à Bordeaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Durée de la traversée de Espagne : Bordeaux-Algésiras
» couple de dogues de Bordeaux à la SPA de Florennes
» [Boutique] Cdesign, Bordeaux
» Veto qualifié en fufu sur bordeaux ?
» [Salon] Conforexpo, à Bordeaux du 6/11 au 15/11 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Europe-
Sauter vers: