Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage

Partagez | 
 

 La cité perdue des Tayronas (Colombie)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: La cité perdue des Tayronas (Colombie)   Lun 13 Fév 2012 - 16:08

La cité perdue des Tayronas
Charles Dubé
La Presse


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le site de la cité perdue est constitué de 169 terrasses
gazonnées construites à même le flanc des montagnes.
PHOTO: CHARLES DUBÉ, LA PRESSE

(Santa Marta) L'Amérique latine regorge de vieilles cités autochtones qui font rêver les voyageurs avec leur histoire, leur beauté et leur exotisme. Randonnée vers les ruines des Tayronas, perdues dans la jungle.

La Sierra Nevada de Santa Marta est située à quatre heures de route de Carthagène. C'est perché au coeur de cette jungle que se trouve la cité perdue des Tayronas. Elle est moins connue que les Machu Picchu ou Chichén Itzá, mais le site que les autochtones appellent Teyuna vaut le détour. Ne serait-ce que pour la cinquantaine de kilomètres de randonnée qu'il faut franchir pour y accéder.

Redécouverte par des chasseurs de trésor dans les années 70, la cité perdue, fondée autour de l'an 800 - 650 ans avant Machu Picchu - a longtemps été écartée du monde touristique en raison des tensions entre l'armée colombienne, les groupes paramilitaires et les FARC. Depuis le milieu des années 2000, la situation s'est beaucoup calmée et l'ancienne cité Tayrona est de nouveau accessible.

Cinq jours de randonnée

Le site de la cité perdue est constitué de 169 terrasses gazonnées construites à même le flanc des montagnes. Autrefois, on y trouvait les huttes des Tayronas, dont l'empire couvrait une bonne partie de la côte de Colombie, dont la Sierra Nevada de Santa Marta.

L'endroit était accessible par hélicoptère jusqu'à récemment, mais on ne peut désormais s'y rendre qu'à pied, pour des raisons environnementales. L'excursion se fait généralement en cinq jours.

Décembre, janvier et février, soit la saison sèche, est le meilleur moment pour faire la randonnée. Mais peu importe le mois, les voyageurs doivent s'attendre à beaucoup d'eau et de boue en chemin. Lors de notre passage, début décembre, le temps était très simple à prédire: soleil et chaleur accablante le matin, pluie diluvienne l'après-midi. Les excursions sont d'ailleurs organisées autour de cet horaire: on marche le matin et on se réfugie dans les camps l'après-midi.

La première journée est de loin la plus difficile. Après le départ de la ville, tôt le matin, la route en camion est longue. Notamment deux heures sur un chemin de terre tortueux et accidenté vers un petit hameau, où le dîner est servi. De là, c'est le temps d'enfiler les bottes ou souliers de randonnée.

Rapidement, on traverse une première rivière à gué. Par la suite, le chemin plonge au coeur de la jungle où la chaleur, l'humidité et le terrain accidenté rendent la marche bien plus ardue, mais aussi beaucoup plus gratifiante. À la tombée de la nuit, après quatre ou cinq heures de marche, sous une pluie torrentielle, on arrive à deux autres rivières, excellentes occasions de se rafraîchir avant d'arriver au camp, à la noirceur.

Les deuxième et troisième journées, beaucoup plus courtes - on ne marche que le matin - permettent pleinement d'apprécier la richesse des paysages et de la végétation, la beauté des rivières, des chutes où l'on peut se baigner et la saveur des fruits tropicaux cueillis à même les arbres. Mais, tout de même, en faisant attention aux serpents. La morsure d'un serpent corail peut s'avérer fatale en moins de 12 heures, prévient le guide.

Ce n'est que le quatrième jour, après une heure de randonnée, qu'on arrive au pied de l'escalier de 1200 marches de pierre construite il y a plus de 1000 ans par les Tayronas. Il traverse la cité perdue. À son sommet, à 1200 m d'altitude, des militaires se feront un plaisir de nous vendre un coca ou une bière pour nous aider à célébrer notre réussite.

Après une visite du site, qui abritait de 2000 à 8000 personnes à son apogée avant d'être abandonné pendant la conquête espagnole, et un peu de repos, il est temps de prendre le chemin du retour. Cela prendra quelques heures cette journée-là et toute la matinée de la cinquième journée. Suivra un repas copieux au village avant le retour en camion vers Taganga ou Santa Marta, où les plages de sable blanc seront parfaites pour se reposer... le lendemain.

Repères

Comment y aller?


De très rares touristes se lancent à l'assaut de la Cité perdue par leurs propres moyens, une expérience peu recommandée. La très grande majorité fait affaire avec une des agences offrant la randonnée. Turcol ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) a été la première à se lancer dans l'aventure, mais depuis plusieurs autres, comme Magic Tours ou Expotur, ont pris le relais. L'offre est sensiblement la même peu importe l'agence, des randonnées de 5 jours et 4 nuits qu'il est possible, si on le demande, de réduire à 4 jours et 3 nuits ou d'étirer à 6 jours et 5 nuits, pour un prix fixé à environ 335$. Sont inclus : les repas (cuisine traditionnelle colombienne, faite de beaucoup de riz et de poulet, surtout) et l'hébergement dans des hamacs et des lits de camp sous des petites huttes, sans mur. La plupart des agences ont pignon sur rue à Santa Marta et à Taganga. Certains hôtels et auberges offrent également des tours à partir de Carthagène à environ 4 ou 5 heures de route - moyennant un supplément.

Quoi apporter?

En raison de la difficulté de la randonnée et des services offerts, les différents guides suggèrent d'apporter le moins de choses possible. Un sac à dos de jour ; un ensemble de vêtements pour la marche qui sera trempé la plupart du temps par la pluie et la traversée de rivière ; un ensemble de vêtements secs, gardé dans un sac de plastique pour le soir ; les effets personnels et d'hygiène ; une bonne paire de souliers et des sandales ; quelques collations ; une lampe de poche. Et beaucoup de chasse-moustiques.

Source: Cyberpresse.ca

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
anastasia.r
Membre émérite
Membre émérite
avatar

Balance Localisation : FRANCE
Emploi/loisirs : VOYAGES SPORT CUISINE DECORATION
Votre pays :

MessageSujet: Re: La cité perdue des Tayronas (Colombie)   Mar 14 Fév 2012 - 8:11

incroyable ! Super top

ANastasia bisous
Revenir en haut Aller en bas
reivilo
Membre VIP
Membre VIP
avatar

Taureau Localisation : Rhône-Alpes
Emploi/loisirs : paramédical/randonnée
Votre pays :

MessageSujet: Re: La cité perdue des Tayronas (Colombie)   Mar 14 Fév 2012 - 8:23

Les ruines du site d'El Pueblito (dans le Parc Tayrona) sont quand même plus aisément accessibles.

Mais bon, je veux bien croire que cette randonnée de plusieurs jours est aussi intéressante, sinon plus, que la découverte de la Ciudad Perdida en elle-même.
Pour peu, bien évidemment, que l'on accepte les conditions un peu rudes pour s'y rendre.
Revenir en haut Aller en bas
baguera1962
Membre actif
Membre actif
avatar

Taureau Localisation : La Boisse
Emploi/loisirs : voyages
Votre pays :

MessageSujet: Re: La cité perdue des Tayronas (Colombie)   Sam 20 Fév 2016 - 7:26

Coucou Nicole

Je n'avais pas vu qu'en 2012 tu avais parlé de la cité perdue de Tayrona
Beau souvenir pour nous quoique grosse fatigue !!
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: Re: La cité perdue des Tayronas (Colombie)   Sam 20 Fév 2016 - 8:05

Sûrement que cette visite doit être éprouvante!!!

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cité perdue des Tayronas (Colombie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cité perdue des Tayronas (Colombie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La cité perdue des Tayronas (Colombie)
» faisselle perdue et faisselle pot?
» Salutations de Colombie (reportage)
» chèvre perdue !!!
» Cité épiscopale d'Albi, classée à l'UNESCO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Amérique du Sud-
Sauter vers: