Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage

Partagez
 

 48 heures à La Havane

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole C
Administratrice
Administratrice
Nicole C

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays : 48 heures à La Havane Ca10

48 heures à La Havane Empty
MessageSujet: 48 heures à La Havane   48 heures à La Havane Clock210Mer 16 Juin 2010 - 13:59

48 heures à La Havane
André Désiront, collaboration spéciale
La Presse


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Capitole et le Théâtre National.
Photo André Désiront, collaboration spéciale La Presse

JOUR 1
9h

J'arrive sur la Plaza de Armas, où je me joins à un petit groupe pour une visite commentée par un guide de la société Habaguanex, qui gère les travaux de restauration de la vieille ville. Aujourd'hui, 17 ans après le début des travaux, 40% des édifices ont été restaurés.

Il reste donc beaucoup à faire et le contraste est parfois saisissant entre une superbe demeure néoclassique soigneusement rénovée et sa voisine rongée par l'usure et les éléments. Au début des années 90, le quartier comptait 70 000 résidents. Une densité beaucoup trop importante pour un secteur de 2 km2 et surtout pour des bâtiments conçus pour abriter beaucoup moins de monde! À mesure que leurs maisons tombent sous l'autorité d'Habaguanex, les habitants sont relogés. Certains reviendront occuper leurs anciens appartements rénovés. D'autres sont déplacés vers la banlieue où on les installe dans des maisonnettes dotée d'un jardin. À la fin des travaux de restauration (aucune date n'est fixée), il ne devrait pas rester plus de 35 000 habitants dans le périmètre.

11h

Nous marchons de la Plaza de Armas à la Plaza de la Catedral, en arpentant des rues piétonnes comme la Calle Oficios et la Calle Mercaderes et en marquant des arrêts sur la Plaza de San Francisco et la Plaza Vieja. Au passage, on entre admirer les cours intérieures d'hôtels de charme ou de restaurants aménagés dans d'anciennes demeures patriciennes, comme le Conde de Villanueva, qui porte le nom aristocratique des anciens propriétaires, ou le restaurant El Patio, aménagé dans l'ancien palais du marquis d'Aguas Clara.

13h30

Après une visite de la cathédrale, nous faisons un arrêt à l'incontournable Bodeguita del Medio, qui était paraît-il le bar favori d'Hemingway. Il se prend, ici, 100 fois plus de photos qu'il se consomme de mojitos. La visite terminée, je me dirige vers un autre repaire de l'auteur du Vieil homme et la mer: l'hôtel Ambos Mundos, où il occupait généralement la chambre 511. Le bar, situé sur le toit, ménage une ambiance plus propice à la pause-apéritif. Ma bière terminée, je repars vers la Plaza Vieja, pour prendre un excellent repas à la terrasse du restaurant Santo Angel. Et je reviens à la Plaza de Armas pour visiter le musée de la ville installé dans le Palacio de los Capitanes Generales.

16h

Je remonte une des principales rues commerçantes de la vieille ville, la Calle Obispo, jusqu'au Parque Central, beaucoup plus animé. Au passage, j'entre photographier les rayons de la pharmacie Taquechel, qui, avec ses boiseries ouvragées et ses grand pots de faïence, présente le même aspect qu'au XIXe siècle. Puis je rejoins un copain à la terrasse de l'hôtel Inglaterra. Deux «jineteras», comme on les appelle là-bas, ne cessent de nous observer. Il est impossible à des touristes masculins d'âge mûr de se balader, le soir venu, dans la capitale cubaine, sans se faire solliciter par ces jeunes femmes. Mon ami, qui maîtrise l'espagnol, sait comment se débarrasser d'elles en leur lançant des plaisanteries.

19h

Nous soupons dans un restaurant privé situé sur le Prado, face au Capitole: Los Nardos. Au menu: crevettes et poisson poché, accompagnés de riz et de haricots, puis d'une bouteille de vin chilien. Le prix est raisonnable, mais même s'il est inclus, la serveuse nous réclame une «propina». Une inscription sur les menus indique qu'un supplément de 10% sera ajouté à l'addition, à titre de pourboire pour les cuisiniers. «Une nouvelle façon de tondre les touristes!» commente mon ami. Nous nous fendons donc du pourboire pour la serveuse qui était souriante et nous partons à la Casa de la Musica, dans le district Centro.

JOUR 2
9h


J'ai décidé de consacrer une partie de cette seconde journée à l'exploration de quartiers périphériques comme le Vedado et Miramar. Je commence par le cimetière Cristobal Colon, dans le Vedado, qui est à La Havane ce que le Père-Lachaise est à Paris. La moitié des grands artistes et hommes politiques cubains y sont enterrés. Mais l'intérêt de la visite réside surtout dans l'extravagance des mausolées et des tombeaux souvent ornés d'oeuvres de sculpteurs locaux de renom et dans les petites poupées artisanales déposées sur les tombes par les adeptes de la Santeria, le vaudou cubain. Je prends ensuite un taxi qui me dépose sur l'artère la plus élégante du quartier de Miramar, l'Avenida 5. Comme d'autres grandes avenues de la capitale, celle-ci est bordée de maisons néoclassiques à la façade ornée de colonnes ioniennes. Mais ici, la plupart sont soigneusement entretenues. Ce sont des ambassades, des demeures de dirigeants, parfois des ministères. Après une longue marche au soleil, je hèle un taxi qui me ramène dans la vieille ville, où je vais manger à la Imprenta, un nouveau restaurant aménagé dans une ancienne imprimerie de la rue Mercaderes.

14h

Après tant de déambulation sous un soleil de plomb, je suis épuisé. Je me mets donc à l'heure cubaine, en rentrant faire une sieste à mon hôtel, le Melia Cohiba, situé dans le quartier du Vedado.

18h30

Promenade le long du Malecon, la grande avenue du front de mer, jusqu'à l'hôtel emblématique de La Havane, le Nacional. Mon ami et moi prenons l'apéritif dans les jardins. Avant de repartir nous passons par le «Salon historique», pour admirer les photos des clients célèbres qui ont fréquenté l'hôtel depuis sa construction, dans les années 30: Frank Sinatra, Buster Keaton, Marlon Brando, Winston Churchill et le duc et la duchesse de Windsor y ont côtoyé des gangsters comme Meyer Lansky et Lucky Luciano.

20h30

Toujours sur le Malecon, nous avons réservé une table dans un paladar (un restaurant privé). Des milliers de Havanais ont colonisé le muret qui sert de rempart contre les fureurs de la mer. Ils viennent papoter, flirter, et se rafraîchir. De l'autre côté de l'avenue, quelques belles maisons soigneusement rénovées et repeintes tranchent sur les façades noircies et gangrenées de demeures qui ont été splendides, en leur temps. Et on se dit que La Havane, qui est déjà la plus belle ville des Caraïbes, serait certainement la plus belle métropole d'Amérique latine si les autorités cubaines disposaient des capitaux nécessaires pour achever la restauration de ces milliers de maisons et d'hôtels particuliers des XVIIIe et XIXe siècles.

Source: Cyberpresse.ca

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Shavhynn
Membre émérite
Membre émérite
Shavhynn

Taureau Localisation : Genève
Emploi/loisirs : Etudes Muséales
Votre pays : 48 heures à La Havane Ch10

48 heures à La Havane Empty
MessageSujet: Re: 48 heures à La Havane   48 heures à La Havane Clock210Mer 16 Juin 2010 - 14:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] pour cet article. La Havane m'attire beaucoup, j'espère y aller un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
Nicole C

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays : 48 heures à La Havane Ca10

48 heures à La Havane Empty
MessageSujet: Re: 48 heures à La Havane   48 heures à La Havane Clock210Mer 16 Juin 2010 - 14:07

Je te le souhaite, Shavhynn car c'est une ville magnifique!!! J'y retournerais n'importe quand!!!!

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
jaanin
Modératrice
Modératrice
jaanin

Scorpion Localisation : à Liège en Belgique
Emploi/loisirs : à la retraite
Votre pays : 48 heures à La Havane Be10

48 heures à La Havane Empty
MessageSujet: Re: 48 heures à La Havane   48 heures à La Havane Clock210Mer 16 Juin 2010 - 14:18

Nicole C a écrit:
Je te le souhaite, Shavhynn car c'est une ville magnifique!!! J'y retournerais n'importe quand!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_____________________
Jeannine...

Les Philipines" à bord du Soléal du15 au 25 mars 2016
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://mamychat.skyblog.com
Contenu sponsorisé




48 heures à La Havane Empty
MessageSujet: Re: 48 heures à La Havane   48 heures à La Havane Clock210

Revenir en haut Aller en bas
 
48 heures à La Havane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 48 heures à La Havane
» Un nouvel hôtel à La Havane
» Quel nombre d'heures?
» les heures d'ouverture du Downtown changent
» combien d'heures!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Caraïbes-
Sauter vers: