Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage

Partagez
 

 Frénétique Lima, Pérou

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole C
Administratrice
Administratrice
Nicole C

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays : Frénétique Lima, Pérou Ca10

Frénétique Lima, Pérou Empty
MessageSujet: Frénétique Lima, Pérou   Frénétique Lima, Pérou Clock210Sam 13 Mar 2010 - 11:40

Frénétique Lima, Pérou
Extraits du Guide de voyage Ulysse Pérou, par Alain Legault

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© Keystone Press
Lima, Pérou

Ravissante cité espagnole à l’époque de la vice-royauté du Pérou, Lima attisait l’envie de bien des gens. De splendides constructions coloniales bordaient ses rues, offrant à la vue une harmonieuse perspective que le regard embrassait sans s’accrocher nulle part, sauf à certains endroits où se dressaient des édifices encore plus magnifiques avec pignon sur deux rues.

Au cours des siècles, elle fut hélas convoitée, attaquée, blessée, assiégée, violée, mutilée, mise à sac et à demi ruinée. Il va sans dire que le résultat fut catastrophique.

Aujourd’hui, la capitale du Pérou, une ville tentaculaire, court dans toutes les directions où grouillent environ 9 millions d’habitants, soit le tiers de la population du pays. Par rapport à sa splendeur passée, Lima n’est plus qu’une monstrueuse agglomération, noyée environ deux mois par année dans un brouillard appelé la garúa. Aucun vestige inca n’est présent, et les véhicules de tout acabit se croisent à des vitesses ahurissantes sous le bruit continuel et assourdissant des klaxons.

Toutefois, malgré tous ces désagréments, elle parvient encore à enflammer l’imagination des visiteurs nostalgiques qui aiment déambuler dans ses vieux quartiers ayant gardé un parfum de l’ère coloniale, celui d’une époque faste mais révolue. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que son centre historique fut ajouté à la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. De plus, la ville possède les meilleurs musées du pays, les meilleurs hôtels et restaurants, et sait en outre se mettre en fête à l’occasion pour se pencher sur sa riche histoire.

ATTRAITS

Préférant se rendre immédiatement à Cusco, Nasca, Arequipa ou au lac ¬Titicaca, peu de voyageurs décident de passer plus de deux ou trois jours à Lima. Il est toutefois difficile d’apprécier et de visiter la capitale en quelques jours en raison des grandes distances qui séparent les différents attraits. La ville est divisée en de nombreux quartiers plus ou moins anciens qui possèdent leur propre identité et où le meilleur peut côtoyer le pire. Parmi ceux qui risquent d’attirer tout spécialement l’attention des voyageurs, citons Lima Centro, San Isidro, Miraflores et Barranco. En outre, Pueblo Libre et San Borja pourront éventuellement être visités par nombre d’entre eux, mais seulement pour une demi-journée, le temps d’un bref aperçu des meilleurs musées de Lima.

Lima Centro
Lima Centro regroupe la majorité des attraits susceptibles d’intéresser les visiteurs. Sachez que la plupart des églises de la vieille ville datent du XVIIe siècle, car très peu de monuments antérieurs à cette époque ont survécu au mémorable séisme de 1746. Malgré la destruction de nombreux bâtiments historiques, Lima Centro fut tout de même ajouté à la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce patrimoine colonial mal conservé se dégrade tristement depuis une trentaine d’années. En 2002, les autorités municipales ont enfin mis en œuvre un programme de travaux pour réhabiliter le centre historique, et à ce jour les résultats sont encourageants. La plupart des curiosités gravitent autour de la Plaza de Armas et de la Plaza San Martín. La Plaza de Armas regroupe le palais présidentiel, la cathédrale et la mairie.

La Plaza de Armas est reliée à la Plaza San Martín par le Jirón de la Unión, une rue étroite mais très animée de la vieille ville. La Plaza San Martín fut construite en 1921, quelque 100 ans après la déclaration d’indépendance du général San Martín. Une statue qui le représente à cheval est hissée en haut d’une colonne au centre de la place qui porte aujourd’hui son nom et perpétue son souvenir. Les édifices qui l’entourent arborent un style architectural ¬néoclassique.

Le Museo de la Casa de la Inquisición attire bon nombre de curieux venus se faire donner des frissons. Cette maison fut édifiée à l’époque où le Tribunal de l’Inquisition, qui sévissait alors en Europe, s’implantait au Pérou, annonçant une période de grande noirceur dans la déjà tragique histoire du pays. En effet, durant cette époque d’intolérance religieuse, utiliser la force pour convertir les gens était une pratique courante. La Casa de la Inquisición logeait ainsi jadis de sinistres personnages qui appliquaient de terribles supplices à de pauvres victimes qui, généralement, ne savaient ni le pourquoi ni le comment du châtiment qu’on leur infligeait. Un coup d’œil rapide sur les instruments de torture archaïques disposés çà et là permet aux visiteurs d’imaginer, non sans angoisse, le triste sort réservé aux suppliciés. Le plafond magnifiquement lambrissé d’une des pièces en entrant à votre droite mérite d’être contemplé.

Miraflores
Le quartier animé et huppé de ¬Miraflores se trouve à un peu moins de 10 km de la Plaza de Armas et est l’endroit où sont concentrés les meilleurs restaurants, les centres commerciaux, les cafés, les bars ainsi que les salles de théâtre et de ¬cinéma de la ville.

Pueblo Libre
Le quartier de Pueblo Libre n’est pas en soi très intéressant, mais il abrite toutefois quelques musées qui exhibent la richesse du patrimoine ancestral péruvien.

Le Museo Nacional de Arqueología, Antropología e Historia del Perú présente au public la quintessence de l’histoire péruvienne, depuis les origines jusqu’à l’époque moderne, grâce à différentes salles d’exposition qui permettent aux visiteurs de se familiariser avec les nombreuses cultures qui se sont peu à peu fondues entre elles au cours des âges pour former le Pérou d’aujourd’hui. Près de 95% des pièces qui s’y trouvent sont des originaux. Une aile de la demeure coloniale qui abrite le musée fut la résidence du dernier vice-roi, et par la suite des libertadores Simón Bolívar et José Francisco de San Martín; elle présente des tableaux, des meubles et des habits de l’époque. La visite du musée est fort intéressante et très utile avant d’aller explorer les autres lieux historiques du pays, et mérite que vous sollicitiez les explications d’un guide du site.

Le Museo Rafael Larco Herrera abrite quant à lui de nombreuses pièces archéologiques en terre cuite qui constituent une imposante collection de poteries appelées huacos. Au total, environ 80 000 objets de céramique furent exhumés, au cours des fouilles licites ou illicites, des nombreux cimetières préincas disséminés à travers le désert côtier. Ceux qui sont exposés dans le musée proviennent principalement des cultures Mochica et Chimú. Les céramiques étonnent par leurs remarquables détails soignés et illustrent à merveille des scènes de la vie quotidienne d’une époque oubliée. Parmi ces poteries aux formes très variées, certaines ont un caractère érotique très particulier.

Barranco
À la nuit tombée dans le quartier de ¬Barranco, situé en bordure de mer, il y a un je-ne-sais-quoi dans l’air qui attise l’imagination des âmes romantiques et mystifie son animation nocturne à laquelle prennent part des artistes et des gens du monde du spectacle.

Le Puente de los Suspiros plaira aux esprits romanesques et à ceux qui veulent bien se prêter à son jeu. Il s’agit d’un pont de bois qui enjambe une petite rue et que, pour respecter les us et coutumes de la région, on doit traverser en retenant son souffle tout en faisant un vœu.

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Formalités d’entrée

Les Canadiens et les citoyens de l’Union européenne n’ont pas besoin de visa pour entrer au Pérou. Pour entrer au pays, il est nécessaire d’avoir en sa possession, outre son passeport national et son billet d’avion pour sortir du pays, une carte de tourisme (tarjeta de turismo). Cette carte vous sera remise par l’agence de voyages à l’achat du billet d’avion. Elle permet à tout visiteur étranger (français, canadien, belge ou suisse) de séjourner au pays 90 jours. Généralement, le prix du billet d’avion ou du forfait de séjour comprend le montant forfaitaire nécessaire à l’achat de cette carte, laquelle est délivrée à son détenteur contre paiement d’une somme de 10$ par personne. Il faut la conserver avec soin durant tout son séjour, car elle devra être remise aux autorités au moment de quitter le pays.

Taxe de départ

Une taxe de départ de 31$ doit être versée par toute personne quittant le Pérou. Le paiement de cette taxe se fait en partant, à l’aéroport, au moment de la réservation de votre place. Veillez à disposer de cette somme en argent comptant ($US ou soles), car les cartes de crédit ne sont pas acceptées. Une taxe de départ de 5$ s’applique à tous les vols intérieurs.

Pour de plus amples renseignements:
Consulat du Pérou à Montréal
550 rue Sherbrooke Ouest. bureau 970
Montréal, Québec H3A 1B9
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Source: Canoe.ca

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
 
Frénétique Lima, Pérou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Frénétique Lima, Pérou
» Cosmevert : produits et ingrédients pour la cosmétique
» revitalisation énergétique
» Créer un jardin médicinal / cosmétique
» Quelques modifications d'ordre "cosmétique" sur le forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Amérique du Sud-
Sauter vers: