Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage

Partagez | 
 

 Soleil, écotourisme et jet set sur la Riviera italienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: Soleil, écotourisme et jet set sur la Riviera italienne   Mer 29 Avr 2009 - 22:02

Soleil, écotourisme et jet set sur la Riviera italienne
Par Nathalie De Grandmont

Parmi les ports de croisières les plus visités en Méditerranée, Gênes et ses environs offrent de quoi passer plusieurs belles journées : à découvrir ses palais et sa ville médiévale, notamment (voir reportage précédent). Mais les voyageurs qui y débutent ou terminent une croisière peuvent aussi combiner ce séjour plus culturel avec quelques jours de randonnée ou de « farniente » sur la Riviera italienne, juste à côté. Une région qui séduit grâce à ses villages perchés entre terre et mer et ses foccacias au fromage... entre autres! Le tout, servi avec un soupçon de « glamour » qui entoure les stations jet set comme celles de Portofino, par exemple.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voisine de la Côte d’Azur française, la côte de La Ligurie se divise en deux parties : la Riviera du Ponant, à l’ouest, dessine un arc de la frontière française jusqu’à Gênes puis la Riviera du Levant, à l’est, part de Gênes pour descendre jusqu’aux limites de la Toscane.

Nature et aventure douce

Une région « terre et mer » annonce la Ligurie dans ses slogans. Et il est vrai que plusieurs endroits – tels que l’Abbaye de San Fruttuoso, par exemple - ne sont accessibles que par la mer, tandis que d’autres, comme les villages des Cinq Terres, peuvent surtout être rejoints à pied... Avec plus de 22,000 places pour les bateaux, la Ligurie dépasse toutes les régions italiennes, pour son offre dans le secteur plaisancier. Outre plusieurs compagnies spécialisées dans le nolisement de bateaux, la région compte aussi une centaine d’écoles de plongée sous-marine et plusieurs parcs marins protégés. A la barre de cette tradition maritime, Gênes accueille donc annuellement (au début d’octobre) l’un des plus gros salons nautiques au monde, qui a des répercussions énormes sur toute la ville : spectacles, animations spéciales, sans parler des hôtels, qui sont généralement bondés pendant cette période.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans cette région, la majorité des vacanciers alternent donc entre bains de soleil, longs repas au resto et de belles promenades, d’un village à l’autre. Lorsque la mer est clémente, de nombreux bateaux effectuent la navette entre les différents villages de la côte, permettant aussi aux visiteurs de rejoindre l’abbaye de San Fruttuoso, situé au pied du Mont de Portofino. Se dressant à plus de 600 mètres au-dessus de la mer, ce mont et le parc du même nom occupent toute une péninsule, qui sépare la baie du Paradis (à l’ouest) et celle de Tigullio, à l’est. En voiture, la route panoramique permet de longer une partie des deux baies mais contourne le Mont de Portofino. Ce territoire demeure réservé aux amateurs de randonnée, comme tant d’autres sentiers (et parcs protégés) qui zigzaguent entre la côte et l’arrière-pays, parfois perchés sur la crête des montagnes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

De fait, la responsable du tourisme de la Ligurie, Marguerita Bozzano, affirmait que la région met de plus en plus l’emphase sur le tourisme « nature et aventure douce ». Dans la partie ouest de la région, par exemple, un ancien chemin de fer juché sur les falaises a été élargi et transformé en piste cyclable. Pour l’instant, celle-si s’étend d’Ospedaletti à San Lorenzo al Mare (24 km) mais selon madame Bozzano, des projets d’agrandissement sont déjà en cours et la piste devrait être prolongée d’un 50km supplémentaire d’ici 2011. La région propose de nombreux itinéraires pour les amateurs de randonnée et de cyclotourisme, que l’on peut téléchager à partir de leur site internet ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Portofino : le port


« Jet set » à Portofino

La côte ligure abrite aussi plusieurs stations balnéaires fort populaires ; dont Portofino, qui attire même une partie du gratin international. Chaque été, de nouvelles stars du milieu artistique ou sportif viennent y passer leurs vacances ou leur lune de miel. Et même le président de la République italienne, M. Berlusconi, y possède une villa perchée sur un promontoire, entre Portofino et Santa Margherita Ligure.

Déjà dans les années 30, Portofino voyait défiler les Greta Garbo, Clark Gable, John Wayne et bien d’autres vedettes de l’époque, conquis par le charme de ce petit port, niché au fond d’une crique naturelle. Aujourd’hui encore, Portofino continue de voler la vedette sur cette côte, même si elle demeure assez difficile d’accès; ce qui fait aussi partie de son charme. Les stars - et les plus fortunés - y arrivent par la mer; comme en témoignent les nombreux voiliers et yachts luxueux, qui y jettent l’ancre, dès les premiers beaux jours du printemps. D’autres y accèdent à pied, en empruntant les nombreux sentiers pédestres du Parc de Portofino. En voiture, on y accède via Santa Margherita Ligure, la ville voisine et l’endroit idéal pour laisser sa voiture, étant donné que le stationnement à Portofino se fait rare. De là, on peut compléter le reste du chemin avec les navettes urbaines ou les taxis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Portofino : la place principale

Chose certaine, quel que soit le moyen choisi, tous se retrouvent sur la place principale de Porto Fino . Un vrai décor de carte postale, il faut le reconnaître... Encerclé de terrasses chères mais invitantes, tout comme les boutiques huppées, dans les petites rues autour. Un escalier (derrière le port) mène à l’église San Giorgio, qui offre une vue plongeante sur le port et toutes ces maisons pastel qui l’entourent. De là-haut part aussi un autre sentier agréable qui nous fait découvrir le château, des villas cossues et de belles vues sur la côte ; le tout, au milieu des cyprès, des orangers et des citronniers.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Santa Margherita Ligure


Bien sûr, les hôtels les plus haut de gamme se trouvent principalement à Portofino et à Santa Margherita Ligure. Des hôtels 5 étoiles comme le Splendido, à Portofino, et L’Imperiale Palace Hotel, à Santa Margherita; auxquels s’ajoutent plusieurs autres 4 étoiles. La majorité d’entre eux peuvent d’ailleurs accueillir des réunions ou congrès de taille moyenne (100 à 300 personnes, surtout). Incidemment, le chiffre d’affaires généré par le secteur corporatif représente environ 40% du pourcentage total du tourisme régional.

De village en village...

Pour la clientèle des vacanciers, plusieurs autres beaux villages font tout aussi bien l’affaire, peut-être même encore plus. Des villages comme Recco, Rapallo ou Camogli, moins huppés mais tout aussi charmants. Rappalo est réputé pour ses vestiges du Moyen-Age et ses dentelles. Camogli, pour le charme de son port de pêcheurs. Et Recco, pour son bord de mer et ses foccacias au fromage! Vraiment! Entre autres spécialités gastronomiques, la Ligurie possède une dizaine de produits uniques reconnus par l’association « Slow Food », qui défend les petites productions artisanales. Parmi ceux-ci : l’ail de Vessalico, les haricots de Pigna, le Sciacchetrà (un vin doux) des Cinque Terre et la foccacia classique de Gênes. Celle de Recco en est une variante (farcie d’un fromage onctueux), qui a été inventée par le restaurant Manuelina. Cette recette se transmet de génération en génération et surtout, continue de faire salle comble... En plus de faire partie d’un regroupement de restaurants historiques, les propriétaires ont aussi ouvert un hôtel de charme, voisin du restaurant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Village de Camoglia, vu de la terrasse de l'Hôtel Cenobio dei Dogi


Dans le village de Camogli, l’hôtel Cenobio dei Dogi (4étoiles) fait aussi partie des « classiques ». Assez haut de gamme, plutôt conservateur dans son style et sa décoration, mais doté d’un restaurant et d’une superbe terrasse qui surplombent la plage et la côte. Au bout de ce croissant de lune se trouvent le port de pêcheurs, de petites boulangeries, trattorias et cafés typiquement italiens. Pour les couples plus jeunes ou les voyageurs individuels : un nouvel hôtel boutique, I Tre Merli, se dresse juste au bout des quais. On y retrouve un petit hammam, un bar à vins et une demi-douzaine de chambres : la plupart petites mais très design, chaleureuses et avec vue sur le port.

Les Cinq Terres

C’est aussi sur cette côte de la Ligurie, un peu plus au sud, que se trouvent les Cinq Terres. Cinq villages composés d’un chapelet de maisons colorées, de petites églises et de nombreuses barques des pêcheurs, qui tanguent au pied des falaises. D’ailleurs, la mer et les montagnes les maintiennent à l’écart, comme pour sauvegarder leur cachet particulier qui leur a valu d’être classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Ces 5 villages sont accessibles en train (petite ligne régionale), en bateau et à pied, via Le Parc naturel des Cinque Terre, qui englobe tout un réseau de sentiers. Plusieurs parcourent l’arrière-pays et les collines tout autour, mais le sentier « Azul » permet de marcher d’un village à l’autre, de Riomaggiore jusqu’à Monterrosso (ou vice-versa). On peut le parcourir en entier (11km, env. 5h de marche) ou le quitter à tout moment et revenir à notre point de départ en reprenant le train à la gare d’un des villages. Une bonne partie de ce sentier surplombe la mer, tout en traversant différents vignobles, qui s’étagent à flanc de collines.

Une région « terre et mer » ? Là-dessus, il n’y a aucun doute. Et grâce à ses paysages et son art de vivre, une région qui a de bons atouts pour plaire aux épicuriens, aux amateurs de gastronomie, tout en convenant bien aux réunions d’affaires (de taille moyenne) et aux lunes de miel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pour en savoir plus : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hôtels mentionnés :
I Tre Merli, via Scalo 5, Camogli; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il Cenobio Dei Dogi, V N. Cuneo 34, Camogli. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Restaurant et auberge Manuelina, Via Roma 296, Recco. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
 
Soleil, écotourisme et jet set sur la Riviera italienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soleil, écotourisme et jet set sur la Riviera italienne
» soleil ocre ...
» que faire quand une feuille est brulée par le soleil
» fleurs de plein soleil
» avis sur camping le soleil a argeles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Europe-
Sauter vers: