Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage

Partagez | 
 

 Violent séisme au centre de l' Italie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Buena Dias
Membre émérite
Membre émérite
avatar

Vierge Localisation : Magog
Emploi/loisirs : voyage
Votre pays :

MessageSujet: Violent séisme au centre de l' Italie   Lun 6 Avr 2009 - 18:44

Le tremblement de terre d'une magnitude de 6,3 qui a frappé la ville de
L'Aquila, a également fait 1.500 blessés. 50.000 personnes se
retrouvent sans-abri.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Recherche de rescapés dans les décombres d'une maison à L'Aquila, dans la région
montagneuse des Abruzzes (centre de l'Italie), frappée par un séisme
d'une magnitude de 6,3 sur l'échelle de Richter. (Sipa)


Le centre de l'Italie a été frappé lundi 6 avril par un violent
tremblement de terre, le pire dans la Péninsule depuis plus de dix ans,
qui a fait au moins 150 morts, 1.500 blessés, et 50.000 sans-abri,
selon le dernier bilan provisoire.
Le bilan de 150 morts émane de sources hospitalières, citées par
l'agence de presse Ansa. Le précédent bilan des services de secours
faisait état de la mort "confirmée" de 108 personnes. Soixante
personnes ont été sorties vivantes des décombres au cours de la
journée, selon un bilan des pompiers.
Le nombre de sans-abri pourrait atteindre 70.000, selon une source gouvernementale.

"L'apocalypse"



L'Aquila, 60.000 habitants, capitale de la province montagneuse des
Abruzzes (à environ 100 km au nord-est de Rome) a été dévastée ainsi
que plusieurs bourgs environnants par la secousse qui a frappé la
région à 03H30 (01H30 GMT) du matin.
"C'était l'apocalypse, vingt secondes d'enfer, c'était très long. Ma
maison est détruite", a raconté une habitante, Maria Francesco.
Le chef du gouvernement Silvio Berlusconi, qui a décrété l'état
d'urgence et annulé un voyage en Russie, s'est rendu sur place
promettant aux rescapés que "personne ne serait abandonné" et
l'installation avant la nuit d'un village de tentes pouvant abriter de
16.000 à 20.000 personnes.

Le centre historique vide



Lundi soir, un étrange silence planait sur L'Aquila qui avait l'allure d'une ville fantôme, a constaté une journaliste de l'AFP.
"Une partie des habitants sont partis de leur propre gré, et d'autres y
ont été incités par les autorités car de nombreux édifices sont devenus
dangereux (...) la majorité du centre historique est à présent vide de
ses habitants", a expliqué à l'AFP un responsable de la sécurité civile.
Beaucoup d'habitants de cette cité médiévale du XIIIe siècle,
bourgeoise et commerçante, avaient commencer à quitter les lieux dès le
début de la matinée par peur des répliques. Une valise à la main, une
couverture sur les épaules.
Selon l'agence Ansa, plus de 70.000 personnes sont sans abri. La
protection civile décompte plus de dix mille maisons et édifices
endommagés dans la région par cette secousse d'une magnitude du moment
de 6,2 et dont l'hypocentre se situait sous la ville.

Toits effondrés



Dans le centre historique, pas une rue n'a été épargnée, des tas de
pierres, de tuiles et de gravats jonchent le sol. Dans cette zone riche
en monuments baroques, plusieurs églises et un château du XVe siècle
ont été endommagés. Un hôpital a dû être en partie évacué car il
menaçait de s'effondrer. Les blessés les plus graves ont été évacués
vers les hôpitaux les plus proches.
Des équipes de sauveteurs avec des chiens et des engins lourds se sont
aussitôt mis au travail dans les ruines pour tenter de retrouver des
survivants, tandis qu'un orage s'est abattu dans la région en soirée,
compliquant les opérations de secours.
Les images en boucle des télévisions montrent des toits effondrés, des routes jonchées de pierres tombées de la montagne.
De nombreuses voitures sont écrasées par des moellons ou des corniches,
un clocher s'est écroulé et la coupole d'une église s'est effondrée,
laissant des fresques à l'air libre.

Renfort



Une dizaine de casernes, stades ou gymnases ont été aménagés en centres
d'accueil pour les habitants alors que la température chutait à 4° dans
la soirée.
Le ministre de l'Intérieur Roberto Maroni a annoncé l'arrivée de 1.700 hommes en renfort, dont 1.500 pompiers.
Trente millions d'euros ont été débloqués d'urgence, a annoncé M.
Berlusconi dans la soirée à la télévision à l'issue d'un conseil des
ministres extraordinaire. Il a précisé que "35 pays au total" avaient
offert leur aide à l'Italie mais que "dans l'immédiat", celle-ci
n'était "pas nécessaire".

Condoléances



Le pape Benoît XVI prie "pour les victimes, en particulier pour les enfants" décédés, a indiqué le Vatican.
De nombreux chefs d'Etat ont offert leurs condoléances, dont
l'Américain Barack Obama, le Russe Dmitri Medvedev et le Français
Nicolas Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: Re: Violent séisme au centre de l' Italie   Lun 6 Avr 2009 - 21:00

Quelle tragédie!!! C'est vraiment pas drôle pour les familles touchées par ce tremblement de terre! No

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Missou
Membre émérite
Membre émérite
avatar

Balance Localisation : Bromont
Emploi/loisirs : Voile, Voyage, Langues étrangères, Photographie, Forums
Votre pays :

MessageSujet: Re: Violent séisme au centre de l' Italie   Lun 6 Avr 2009 - 22:37

No Je leur souhaite tout le courage dont ils auront besoin pour sortir de cette malheureuse aventure... No
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Membre émérite
Membre émérite
avatar

Verseau Localisation : Picardie France
Emploi/loisirs : Voyage, internet, photos
Votre pays :

MessageSujet: Re: Violent séisme au centre de l' Italie   Mar 7 Avr 2009 - 2:06

Ce matin aux infos, il y avait 179 morts et encore pas mal de disparus.
Il ne reste plus grand chose de ce village.
Je souhaite beaucoup de courage aux habitants, mais quand on a tout perdu.
Et aussi toutes ces personnes décédées, c'est vraiment triste.
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: Re: Violent séisme au centre de l' Italie   Mar 7 Avr 2009 - 8:40

Tu as bien raison, Martine. Ça doit être vraiment épouvantable!!!

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Missou
Membre émérite
Membre émérite
avatar

Balance Localisation : Bromont
Emploi/loisirs : Voile, Voyage, Langues étrangères, Photographie, Forums
Votre pays :

MessageSujet: Re: Violent séisme au centre de l' Italie   Mar 7 Avr 2009 - 9:35

J'ai vu la mort venir vers moi à toute vitesse lorsque j'avais 19 ans et par chance je n'en garde aucun souvenir, seul mon corps en garde la trace.

Un séisme doit être un évènement tellement horrible à avoir dans sa mémoire... Je ne voudrais dont pas être à la place des victimes. Leur vie et leurs souvenirs sont rendus des poussières et ils doivent tout ramasser à la cuillère. Quelle tragédie... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: Re: Violent séisme au centre de l' Italie   Mar 7 Avr 2009 - 9:55

Tu as parfaitement raison, Missou! Nos petits problèmes ne sont rien à côté de ce que ces gens peuvent vivre.

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Buena Dias
Membre émérite
Membre émérite
avatar

Vierge Localisation : Magog
Emploi/loisirs : voyage
Votre pays :

MessageSujet: L'Italie fait le compte de ses trésors perdus   Mer 8 Avr 2009 - 15:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nombre
de joyaux du patrimoine culturel et religieux du massif des Abruzzes
ont été sévèrement ébranlés par le tremblement de terre qui a frappé la
région lundi (ici la cathédrale de l'Aquila).
Crédits photo : AFP




Romans,
gothiques, de la Renaissance ou de style baroque, de nombreux édifices
de L'Aquila ou des villages alentour ont été endommagés par la
catastrophe.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Onze
ans après le séisme qui avait provoqué l'effondrement de la voûte de la
basilique d'Assise, le patrimoine culturel des Abruzzes est à son tour
durement touché. Dans toute la région du massif du Gran Sasso,
dont les sommets enneigés dominent la capitale des Abruzzes, aucune
église n'a été épargnée par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
C'est la mort dans l'âme que l'évêque de L'Aquila, Mgr Giuseppe
Molinari, réfugié dans un couvent faute de pouvoir accéder au siège de
l'épiscopat, a égrené les noms des trésors gravement endommagés ou
perdus à jamais. Six églises majeures de L'Aquila figurent sur
cette liste. La basilique de Saint-Bernard a perdu son abside et son
campanile. Une banque régionale s'est déjà offerte pour reconstruire
l'édifice qui héberge la relique du saint patron de L'Aquila. Les
églises des Âmes Saintes en plein centre-ville, Saint-Sylvestre,
Sainte-Maria du Suffrage sont également touchées : coupoles éventrées,
nefs effondrées, façades lézardées ou à moitié démolies. D'hélicoptère,
le regard ne voit que des toits béants laissant les maîtres autels sans
protection. La pluie glaciale tombée lundi soir n'a fait qu'accentuer
les dégâts et a rendu les structures encore plus bringuebalantes. Le
parvis en porphyre de la cathédrale est entièrement détruit. Sentinelle
insolite d'une cité désormais déserte, le carillon d'un dôme continue
de sonner tous les après-midi à cinq heures. Dans les parages,
la très belle basilique de Collemaggio, l'un des chefs-d'œuvre les plus
marquants de l'art roman en Italie, dont la coupole avait été dessinée
par l'architecte Giuseppe Valadier, n'existe plus. Seule sa façade,
encagée dans des échafaudages d'acier pour être restaurée, est encore
debout, mais il est à craindre qu'elle ne s'effondre bientôt. Les
dégâts sont aussi importants dans le village de Fossa : la délicieuse
église de Santa Maria Assunta a perdu son campanile. Dans la vallée de
Sant'Elia, plus aucune église n'a de clocher. À Paganica, le couvent a
été écrasé comme par un gigantesque coup de poing. Une sœur y a trouvé
la mort. Jusqu'aux thermes romains de Caracalla

Également
rasée, la préfecture de L'Aquila installée dans un couvent franciscain
du XVIIe. La massive forteresse espagnole qui domine la ville a perdu
son troisième étage. Les murs d'enceinte datant du XVIe ont été en
partie détruits. Porta Napoli, la plus vieille entrée de la ville, a
été réduite à l'état de ruine. La secousse a été ressentie dans
toute l'Italie centrale. À Rome, il a accentué une faille provoquée par
les pluies de cet hiver sur une paroi des prestigieux thermes de
Caracalla. «Rien de grave toutefois», assure au Figaro le
superintendant de la capitale aux biens archéologiques Angelo Bottini.
Le musée ethnographique Pigorini a également dû être fermé. Le
ministre de la Culture, Salvo Bondi, est attendu à L'Aquila pour un
inventaire détaillé des dégâts. Il devra définir les opérations de
restauration du patrimoine qui pourront être entreprises.
Revenir en haut Aller en bas
Buena Dias
Membre émérite
Membre émérite
avatar

Vierge Localisation : Magog
Emploi/loisirs : voyage
Votre pays :

MessageSujet: Les images de la catastrophe   Mer 8 Avr 2009 - 15:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Buena Dias
Membre émérite
Membre émérite
avatar

Vierge Localisation : Magog
Emploi/loisirs : voyage
Votre pays :

MessageSujet: Re: Violent séisme au centre de l' Italie   Mer 8 Avr 2009 - 15:43

L'Italie sous la menace
de nouvelles secousses


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]






Personne ne sait quand s'arrêtent les «crises sismiques», caractéristiques de cette région.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ce
n'est pas un tremblement de terre mais près d'une trentaine qui ont
secoué l'Italie depuis dimanche soir. Plus de 16 secousses se sont
succédé entre 4 h 14 et 7 h 15 du matin ! La plus violente, d'une
magnitude de 6,3, s'est produite à 3 h 32. C'est elle qui a causé les
plus gros dégâts dans la ville médiévale de l'Aquila, au nord-est de
Rome. À certains moments, les sismomètres ont même enregistré deux
secousses par minute.
À l'origine de ce cataclysme, une collision entre la plaque Afrique
et la plaque Eurasie. Entre les deux, une autre plaque, plus petite,
porte l'Italie et la mer Adriatique. Prise en sandwich, cette plaque
pivote sur elle-même autour d'un axe situé du côté de Milan. Selon le
sismologue François Thouvenot, de l'Observatoire de Grenoble, les
tremblements de terre d'une magnitude 6 ne sont pas rares. «Cela se
produit même une fois tous les trois jours sur le globe, relève-t-il.
En revanche, en Italie, un séisme de cette importance a lieu tous les
dix ans.»
Un événement suivi de répliques


L'Aquila se situe dans les Apsennins, une chaîne de montagne qui
subit une extension au niveau de la croûte terrestre. «C'est pourquoi
il y a tous les jours des petits séismes de magnitude 2 ou 3 dans cette
zone, et ce depuis des années», note François Thouvenot. Enfin, le
sismologue rappelle que les Apennins sont souvent le théâtre de ce que
les spécialistes appellent des «crises sismiques». Un séisme ordinaire
est caractérisé par un événement principal de forte magnitude suivi de
répliques. Mais, dans le cas des «crises sismiques», les secousses
s'amplifient jusqu'à atteindre un maximum sans que l'on puisse
déterminer, sur le coup, si ce pic sera le plus fort de la série. Dans
le cas de L'Aquila, rien ne dit que les secousses sont terminées. En
1997, le séisme d'Assise, à 100 km au sud de Florence, qui avait débuté
en octobre avec une magnitude 6, s'était poursuivi pendant plusieurs
semaines. Or, selon François Thouvenot, les événements de dimanche soir
ressemblent beaucoup à ceux de 1997. En France, le contexte est
différent, avec un seul séisme de magnitude 6 par siècle. Le dernier a
eu lieu en 1909 à Lambesc dans les Bouches-du-Rhône.
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: Re: Violent séisme au centre de l' Italie   Mer 8 Avr 2009 - 20:43

Vraiment bien triste cette histoire. Les photos parlent d'elles-mêmes. Merci Buena Dias!

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Violent séisme au centre de l' Italie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Violent séisme au centre de l' Italie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau séisme dans le nord de l'Italie, au moins 15 morts
» Centre aqualudique à St flour
» Expo Narnia - Centre Eaton de Montréal
» attention animalerie centre Laval, gale.
» Cuneo - Piemont (Italie) - série 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Europe-
Sauter vers: