Nos Secrets de Voyage
Bienvenue sur ce forum!!!

Certaines sections du forum ne sont réservées qu'aux membres. Pour avoir accès aux Compte-rendus et Photos de voyages, veuillez vous inscrire.

Nos Secrets de Voyage

Forum de discussions sur les voyages de tous genres et vers toutes destinations
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Les Invités doivent s'inscrire pour avoir accès aux sections Compte-rendus et Photos de voyage

Partagez | 
 

 Berlin, « pauvre mais sexy », attire les touristes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Missou
Membre émérite
Membre émérite
avatar

Balance Localisation : Bromont
Emploi/loisirs : Voile, Voyage, Langues étrangères, Photographie, Forums
Votre pays :

MessageSujet: Berlin, « pauvre mais sexy », attire les touristes   Ven 13 Mar 2009 - 16:36

Berlin, « pauvre mais sexy », attire les touristes
Laure Fillon

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Berlin est pauvre, mais sexy »: ce slogan, trouvé par son maire Klaus Wowereit, fait la fortune de la capitale allemande où l'hébergement et la desserte aérienne low cost comme la vie nocturne attirent les touristes en temps de crise. La ville a connu en 2008, pour la cinquième fois d'affilée, un nombre record de visiteurs: 7,9 millions, soit un plus de 4,2% sur un an, selon l'Office régional des statistiques. Au début des années 1990, après la Réunification, il s'élevait à environ 3 millions, dont une grande majorité d'Allemands venus (re)découvrir leur capital.

Le nombre de nuitées s'inscrit également en hausse, de 2,8% à 17,77 millions. « Berlin a un bon rapport qualité prix », fait valoir Christian Tänzler, porte-parole de l'Office du tourisme. Une chambre dans un hôtel quatre étoiles peut coûter moins de 150 euros, contre plus du double à Paris ou à Londres.

En cette période de crise, Berlin joue sur sa réputation d'une des capitales les moins chères d'Europe. Elle promet ainsi, dans ses campagnes publicitaires, « une hôtellerie et des produits de consommation à des prix souvent plus attractifs » aux Français ou de « très bons prix » aux Espagnols.

Un argument financier qui semble fonctionner, puisque le nombre de touristes français a augmenté de près de 15% l'an dernier, à environ 134 000 personnes.

Autre avantage, Berlin est « la deuxième plaque tournante pour les compagnies aériennes low cost en Europe, derrière Londres », explique M. Tänzler.

Près de la moitié des passagers viennent en low-cost, ajoute un porte-parole des aéroports berlinois. L'implantation en 2003 et 2004 de Ryanair et EasyJet a donné un « grand coup d'accélérateur » et aujourd'hui, « elles sont moins touchées par la crise que d'autres compagnies aériennes », explique-t-il.

Du coup, le nombre de touristes étrangers a explosé et représente aujourd'hui plus du tiers. Le plus gros contingent, 310 100, est composé des Britanniques - dont le nombre est toutefois en recul -devant les Italiens et les Néerlandais.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Certains d'entre eux viennent profiter de la large offre culturelle berlinoise, qui compte seize musées nationaux et une rimbambelle de théâtres. D'autres viennent se plonger dans l'histoire de la ville, avec en point d'orgue cette année les commémorations des vingt ans de la chute du Mur. Mais Berlin entend se vendre sous d'autres aspects. Sa vie nocturne,
par exemple, avec des bars ouverts toute la nuit mais pas chers et des clubs, comme le Berghain, logé dans une ancienne centrale électrique et considéré comme la Mecque de la musique techno.

Le vendredi et le samedi soir, la ville voit débarquer des jeunes venus y passer la soirée, et dont certains repartent dès le lendemain. Et pour ceux qui choisissent de rester une nuit, il existe des modes de logement alternatifs aux hôtels, et moins chers, comme des petites pensions ou des sous-locations d'appartement.

En moyenne, les étrangers ne passent d'ailleurs que 2,6 jours dans la capitale, selon l'Office du tourisme.

Autre point fort, l'organisation de congrès et de salons. Berlin est depuis l'an dernier la deuxième ville au monde derrière Vienne pour le nombre de conférences organisées et les 63 gros salons qui y ont eu lieu en 2008 ont attiré plus de deux millions de personnes, selon des chiffres de la société organisatrice « Messe Berlin ».

© Logimonde Inc. Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Administratrice
Administratrice
avatar

Balance Localisation : Montréal, Québec, Canada
Emploi/loisirs : Retraitée / Voyages, musique, espagnol, lecture
Votre pays :

MessageSujet: Re: Berlin, « pauvre mais sexy », attire les touristes   Ven 13 Mar 2009 - 22:42

Une ville de plus en plus populaire!

_____________________
Nicole
Administratrice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com
Missou
Membre émérite
Membre émérite
avatar

Balance Localisation : Bromont
Emploi/loisirs : Voile, Voyage, Langues étrangères, Photographie, Forums
Votre pays :

MessageSujet: Re: Berlin, « pauvre mais sexy », attire les touristes   Ven 13 Mar 2009 - 22:44

Jean y ait allé pour quelques jours en 2006 et et beaucoup aimé. Il se tient loin des endroits très touristiques et a trouvé un petit bijoux de restaurants.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Berlin, « pauvre mais sexy », attire les touristes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Berlin, « pauvre mais sexy », attire les touristes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si vous donnez un poisson à un pauvre, il mangera un jour; mais si vous lui apprenez à pêcher, il mangera tous les jours !
» Le citron de Menton attire les touristes
» Equateur: Une réserve privée d'oiseaux attire les touristes
» L'Allemagne attire toujours plus de touristes
» Une chienne meurt en sauvant deux touristes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Secrets de Voyage :: Informations sur les destinations :: Europe-
Sauter vers: